Rubriques




Se connecter à

Tout ce qu'il faut savoir avec le match AS Monaco - Lens

Quatre jours après leur défaite contre le Shakhtar Donetsk (0-1) et avant le retour en Ukraine mercredi, les Monégasques espèrent obtenir leur première victoire de la saison en championnat.

Leandra Iacono Publié le 21/08/2021 à 15:53, mis à jour le 21/08/2021 à 15:53
Battus à Lorient, tenus en échec contre Nantes, les Monégasques doivent prendre leur envol au classement. (Photos AFP)

Les têtes seront sûrement déjà un peu tournées vers l’Ukraine et ce match retour que les Monégasques devront impérativement gagner mercredi pour accéder à la phase de poules de la Ligue des Champions. C’est humain et cela ne serait pas scandaleux au vu des efforts consentis la saison dernière pour se faire une place en C1. Mais les hommes de Niko Kovac savent aussi qu’ils n’ont pas intérêt à galvauder leur rendez-vous d’aujourd’hui contre Lens, "une très bonne équipe, bien structurée", dixit le coach monégasque.

"Personne n’est champion après trois matchs"

Tenue en échec contre Nantes et battue à Lorient, l’ASM avance pour le moment au ralenti en championnat, pointant avec un petit point de pris à 5 longueurs du podium. Anecdotique selon Kovac. "Je ne veux pas donner plus d’importance que cela au classement.. Personne n’est champion, ou relégué après trois matchs. On fera le point après dix rencontres. La saison dernière n’avait pas non plus commencé de la meilleure des manières. Et nous étions parvenus à faire basculer les choses du bon côté. Je ne doute pas que ce sera également le cas".

Autrement dit, il n’y a pour l‘heure pas péril en la demeure. Cela serait plus inquiétant si le jeu était aussi poussif que les résultats mais "ceux-ci ne reflètent pas le contenu de nos matchs. Nous avons dominé, nous nous sommes créés des occasions et aurions clairement mérité de décrocher plus de points", estime Niko Kovac. Il manque un peu de tout et en même temps pas grand-chose pour que cette équipe redevienne la machine à marquer de la saison dernière. À commencer par des attaquants Wissam Ben Yedder et Kevin Volland (36 buts à eux deux la saison dernière) au meilleur de leur forme, ce que leur reprise tardive après l’Euro ne permet pas actuellement, et un collectif qui doit faire mieux dans le dernier geste.

 

"A chacun de nous d’en faire plus"

Les matchs se jouent sur des détails, encore plus contre des défenses à 5, comme cela a été le cas à Lorient et le sera contre Lens. La philosophie du coach nordiste Franck Haise n’est pas franchement de garer le bus, mais la pression monégasque pourrait l’y obliger. "On travaille à l’entraînement pour trouver des solutions face à des blocs bas. C’est à chacun de nous d’en faire un peu plus. On n’a pas réussi à battre cette équipe l’année dernière. On se doit de faire une grosse performance", pointe le jeune milieu offensif Sofiane Diop. Son équipe serait bien inspirée de l’emporter cet après-midi, puisque les victoires amènent de la confiance et créent une dynamique. Cela ne sera pas de trop avant d’aller chercher un exploit majuscule au stade Metalist de Kharkiv mercredi.

Les compos probables

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.