Rubriques




Se connecter à

Tout ce qu'il faut savoir avant le match Monaco-Real Sociedad ce jeudi soir en Ligue Europa

Premiers de leur groupe avec deux points d’avance sur les Basques, les Monégasques peuvent assurer dès ce soir leur qualification directe pour les huitièmes de finale en cas de succès.

Leandra Iacono Publié le 25/11/2021 à 11:47, mis à jour le 25/11/2021 à 11:30
Le capitaine Wissam Ben Yedder, buteur contre Lille vendredi, veut montrer la voie. Dylan Meiffret

Le match

Au ralenti en Ligue 1, malgré un nul au goût de victoire vendredi contre Lille (2-2), l’AS Monaco retrouve du peps et de l’allant dès que retentit l’hymne de la Ligue Europa.

Ce n’était pas gagné d’avance dans une poule rendue périlleuse par les présences de la Real Sociedad et du PSV Eindhoven. Or, deux mois après leur entrée en lice dans la compétition, les Monégasques sont premiers, deux points devant les Basques et trois devant les Néerlandais.

À deux journées de la fin, le scénario ne relève pas de la science-fiction, ce serait une insulte envers le passé du club princier, mais c’est une sacrée performance, quand même, et elle mérite d’être soulignée en gras. Bien sûr, cela n’aura servi à rien si l’ASM ne termine pas le travail.

Une victoire ce jeudi soir la qualifierait directement pour les huitièmes de finale, lui offrant au passage un déplacement sans enjeu chez le Sturm Graz début décembre, et lui évitant surtout un barrage en aller-retour contre un troisième de Ligue des Champions en février.

Niko Kovac ne voulait pour autant pas parler de finale. "Il nous reste deux matchs à disputer, deux belles batailles, deux balles de match. Si on gagne, on finit premier. C’est notre ambition. Un nul ferait aussi nos affaires. C’est une rencontre importante", pointe le coach croate.

 

un adversaire redoutable

Son équipe, qui n’a plus connu les joies d’une victoire depuis quatre matchs (trois nuls, une défaite), devra forcer son destin contre des Basques désormais invaincus depuis 17 rencontres. "En Liga, la Real se bat pour le titre (elle est deuxième à un point du Real Madrid). C’est un adversaire redoutable. Mais on est à la maison. On ne peut pas se contenter de jouer le nul, prévient Kovac. Ce n’est jamais bon. Quand on se met cette idée en tête, on devient trop passif, pas assez actif. On n’entre pas sur le terrain avec le bon état d’esprit. Demain (lire aujourd’hui), on se battra dès les premières minutes pour se créer des occasions, marquer et gagner."

À l’aller, les Monégasques avaient pris l’avantage grâce à un coup de casque rageur de Disasi, plus vraiment dans son assiette depuis, avant de subir les assauts de Mikel Oyarzabal et des siens. Au final, ils avaient ramené avec beaucoup de courage, de cœur, et un peu de réussite aussi, un nul précieux de Saint-Sébastien (1-1).

Ce jeudi soir, il faudra encore beaucoup de tout ça, alors que la Real pourra compter sur trois munitions offensives supplémentaires (Sorloth, Silva et Isak étaient absents à l’aller). "La motivation va être décuplée. Si on ne se donne pas à 100%, on n’aura aucune chance de gagner", assure Niko Kovac qui voit en ce choc "une superbe occasion de montrer nos qualités et d’apprendre. On sait que ce sera un match très dur, avec très peu de différences. On va tout faire pour l’emporter. Mais je ne peux rien promettre. On espère avoir un large sourire à 23h."

les compos probables

La décla

"Beaucoup d’équipes d’Espagne et d’Europe envient la qualité des joueurs que l’on a ici. Quand on s’associe tous, on crée du danger, toujours."
De Mikel Merino, milieu de terrain de la Real Sociedad.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.