Tout ce qu'il faut savoir avant le match Monaco-Ferencvaros au Louis-II

Vainqueurs à Belgrade jeudi dernier (0-1), les Monégasques peuvent prendre les commandes de leur groupe, ce soir face au champion de Hongrie. Ils devront l’emporter pour y parvenir.

Christopher Roux Publié le 15/09/2022 à 10:00, mis à jour le 15/09/2022 à 08:41
Clement voit des similitudes entre les trois derniers succès de ses hommes et la série de dix matchs sans défaite de la saison dernière. "On a la même discipline, de la solidarité et une structure". Photo Jean-François Ottonello

Le match

Tels des pilotes de Formule 1, les Monégasques visent la pole position, ce soir. Un succès face à Ferencvaros, le champion de Hongrie qui sera soutenu par 900 supporters, est l’ASM prendra les commandes de son groupe. Un bien loin d’être négligeable, même après deux journées. "Cela va être un match difficile mais notre campagne européenne serait bien lancée avec deux victoires en deux rencontres, considère Krépin Diatta. On serait bien positionnés pour la qualification en huitièmes." La saison passée, Monaco avait pris la tête de sa poule de C3 dès la 1re journée. Il l’avait perdu puis récupéré après trois rencontres pour ne plus la lâcher. Avec 3 nuls et 3 victoires, l’ASM s’était directement hissée en huitièmes. Elle avait évité un périlleux barrage contre un 3e de groupe de la Ligue des champions.

En faisant le plein au Louis-II contre les Hongrois, puis face aux Turcs de Trabzonspor le 6 octobre, le club de la Principauté s’enlèverait de la pression pour ses matchs à l’extérieur. "Ferencvaros est une équipe expérimentée sur la scène européenne mais je pense qu’on est en train de grandir nous aussi, reprend Diatta. La saison passée, on a acquis de l’expérience."

Sans Maripan, Boadu fait son retour

Pour la rencontre de ce jeudi soir, Philippe Clement ne pourra pas compter sur Guillermo Maripan. Buteur contre Lyon dimanche, le défenseur a été touché aux abdominaux. "Il ne peut pas se tourner ni sprinter", a précisé son coach, ce mercredi, ne sachant pas encore s’il pourra s’appuyer sur le Chilien en L1, dimanche à Reims (13h). Kevin Volland (cheville) est l’autre absent. En revanche, Myron Boadu fait son retour. L’attaquant néerlandais ne souffre plus du pied et a repris les séances collectives la semaine passée. Il pourrait jouer ses premières minutes de la saison et soulager le duo Ben Yedder-Embolo. "Myron sera sur le banc. On ne sait jamais. Il pourrait jouer dix-quinze minutes si nécessaire, a fait savoir son entraîneur. Par rapport à la Ligue 1, on a la chance de pouvoir compter davantage de joueurs sur le banc en Ligue Europa."

Entré à la 86e minute contre l’OL, Ben Yedder est attendu dans le onze ce soir. Et malgré la fatigue qui commence à poindre, Camara et Fofana pourraient à nouveau débuter au milieu.

"Je ne pensais pas que Mo’ pouvait enchaîner autant, a confié Clement au sujet du Malien, justifiant son temps de jeu conséquent. Honnêtement, j’ai été surpris par ses capacités alors qu’il est arrivé sans préparation"

 

Il devra néanmoins veiller à ne pas l’essorer face à un adversaire dangereux en transition. Après trois victoires de rang, le Flamand est inattaquable dans la gestion de son groupe. A lui de rester lucide pour que la belle série perdure.

Les compos probables

La décla'

"Je suis très content pour eux. Je n’ai pas le temps de regarder tous les championnats européens. Il y a beaucoup de Français un peu partout et c’est difficile pour moi de dire s’ils le méritent. Maintenant, Didier Deschamps ne fait pas de cadeaux. Ils ont fait un bon début de saison et cela pourrait être une bonne expérience pour eux s’ils sont appelés. La saison passée, Aurélien Tchouameni était revenu avec plus de confiance parce qu’il avait joué avec de grands joueurs.", Philippe Clement, à propos des pré-convocations en équipe de France d’Axel Disasi et Youssouf Fofana pour les deux derniers matchs de la Ligue des Nations. Les Bleus recevront l’Autriche le 22 septembre et se rendront au Danemark le 25. Didier Deschamps dévoile sa liste aujourd’hui à partir de 14h.

 

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.