“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Tout ce qu'il faut savoir avant Atletico Madrid-AS Monaco, déjà éliminée de la Ligue des champions

Mis à jour le 28/11/2018 à 14:33 Publié le 28/11/2018 à 14:25
Les Monégasques à l'entraînement, hier, au Wanda Metropolitano.

Les Monégasques à l'entraînement, hier, au Wanda Metropolitano. AFP

Tout ce qu'il faut savoir avant Atletico Madrid-AS Monaco, déjà éliminée de la Ligue des champions

Eliminé en Ligue des champions et dernier de sa poule sauf miracle, Monaco se déplace ce mercredi soir, à 18h55, sur la pelouse de l'Atletico Madrid en pensant très fort à la réception de Montpellier ce samedi.

Le Match

Quand Bruges, pointé du doigt lors du tirage comme l'adversaire le plus faible de la poule, est venu battre l'AS Monaco 4-0 au stade Louis-II lors de la précédente journée, le doute s'est levé. Monaco n'affichait qu'un point au classement en quatre journées et figurait en bonne position pour soulever la cuillère de bois pour la deuxième année consécutive. D'autant que l'ASM était très mal en point en championnat : 19e. Trois semaines plus tard, rien n'a vraiment changé. Toujours autant de blessés et seulement trois points de plus au compteur après l'avoir emporté sur la pelouse de Caen samedi.

Attention, ce succès n'est pas à minimiser. D'abord parce que c'est la première victoire depuis le 11 août, et parce que l'équipe de Henry n'a pas encaissé de but. Chose qui n'était plus arrivée depuis... le 18 août. Ainsi, compte tenu du contexte - on ne peut le mettre de côté, désolé - les Monégasques sont davantage focalisés sur le championnat que sur la Ligue des champions, une compétition bien trop élevée pour eux.

Ne pas prendre une rouste à Madrid, et surtout ne pas garnir l'infirmerie serait déjà un succès en soit. Comme lors de la réception du PSG (défaite 0-4), il ne faut pas attendre grand-chose de ce match.

Les jeunes à la rescousse

Le coach va s'appuyer sur la jeunesse pour faire à la fois souffler quelques cadres et tenter quelque chose.

"Depuis le début de la saison, le groupe n’est jamais au complet et le coach doit aller chercher des joueurs au sein de l’académie. Mais ils ont fait de bons matches", explique le capitaine Radamel Falcao, qui n’est pas encore certain de débuter. Et à Monaco  en ce moment, dès qu’il y a un doute, plus aucun risque n’est pris.

Mais comment éviter le sujet... Impossible.  Le dernier communiqué médical qui affiche 13 joueurs, 14 en réalité, en dit long. "Danijel Subasic soigne une douleur chronique du tendon ischio jambier. Jean Eudes Aholou, Djibril Sidibé, Kevin Ndoram, Robert Navarro et Jordi Mboula sont en soins. Rony Lopes a repris la course. Stevan Jovetic est en réathlétisation spécifique. Almamy Touré, Adama Traoré, Kamil Glik et Pietro Pellegri sont en entraînement adapté. Julien Serrano a repris avec le groupe".

Ce qui fait 13, mais en fait 14 puisqu’il faut y ajouter Antonio Barreca. Au départ, il ne faisait pas partie de l’infirmerie. Mais officiellement, le latéral gauche « soigne une douleur du tendon d’Achilleé. Officieusement la réalité est toute autre. L’Italien arrivé cet été en provenance du Torino pour 10 millions d’euros, n’était pas entré dans les plans de Jardim, il n’a pas plus intégré ceux de Henry. 

Le joueur traine la patte et n’accepte pas cette situation. Un départ en janvier est à l’étude. Au-delà de ça, Thierry Henry se trouve obligé de composer avec les choix de Jardim de ne pas avoir inscrit sur la liste pour la Ligue des champions Geubbels, Pelé et Pierre-Gabriel. Les deux derniers cités ont réalisé une bonne prestation à Caen. Au final, les jeunes Biancone 18 ans et Silva 19 ans (latéral droit et gauche) ont été appelés pour la première fois. Thuram et Massengo, 17 ans sont encore là et pourraient débuter au milieu. Mais seule certitude: Benoît Badiashile, dont le coach a apprécié ses dernières prestations, jouera.

Les compos probables

LA PHRASE

Radamel Falcao. "Ce n’est pas le meilleur moment, ni les meilleures conditions pour qu’un jeune joueur débute mais ils ont fait de très bons matchs déjà et nous allons les aider. J’espère que les joueurs de l’académie qui joueront se donneront à 100% pour l’objectif. Notre rôle à nous, les plus vieux, c’est de les mettre en confiance"

LA STAT'

46%. Radamel Falcao indispensable. Voilà pourquoi.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.