“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Tournoi Prestige : un régal !

Mis à jour le 23/05/2016 à 05:15 Publié le 23/05/2016 à 05:15
Les capitaines des dix équipes engagées étaient récompensés par le président de l’US Cap d’Ail, Joël Delalande.

Les capitaines des dix équipes engagées étaient récompensés par le président de l’US Cap d’Ail, Joël Delalande. Photo Jean-François Ottonello et PdT

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Tournoi Prestige : un régal !

Depuis maintenant un siècle, l'US Cap-d'Ail en a vu passer des footballeurs.

Des plus jeunes aux plus âgés, des débutants au très haut niveau, ils sont des milliers à avoir foulé un jour les pelouses, en herbe ou synthétique, du plus ancien club de l'Est du département.

Certains grands joueurs, à l'instar de Claude Puel ou de Jean-Luc Ettori, ont porté les couleurs jaune et noir en fin de carrière, s'amusant comme des gamins à défier des équipes de PHA. Le maire regrette certainement de ne pas avoir fait signer un illustre Cap-d'Aillois, Didider Deschamps, mais ce dernier est venu parrainer le nouveau club house du club. Pas si mal…

Ce week-end, c'était au tour des espoirs de demain de montrer leur talent naissant devant un nombreux public, tout acquis à leur cause, éberlué par les prouesses et le niveau de ces enfants de 12 à 14 ans, issus des plus grands clubs professionnels de l'Hexagone, disputant sans faiblir pas moins de six matchs dans la journée sur grand terrain et à onze, comme les plus grands ! Les spectateurs se sont régalés du spectacle, les enfants (dont certains voyaient la mer pour la première fois…) se sont régalés de disputer un tel tournoi dans un cadre aussi magique et les organisateurs se sont régalés à imaginer un tel événement. Le staff du président Joël Delalande, qui avait une fois encore organisé cette manifestation à la perfection, a été unanimement apprécié par les écuries présentes pour l'occasion qui quittaient la commune avec le secret espoir d'y revenir prochainement. Ce tournoi Prestige pourrait-il devenir un must du calendrier national de la catégorie ? Le club y réfléchit déjà…


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.