Rubriques




Se connecter à

Tchouaméni énorme... Les notes des joueurs de l'AS Monaco après le match nul à Lens (0-0)

L'AS Monaco a validé son ticket pour la Ligue des Champions malgré son nul à Lens. Les notes des joueurs.

Christopher Roux Publié le 23/05/2021 à 23:22, mis à jour le 23/05/2021 à 23:31
Aurélien Tchouaméni a été primordial pour assurer l'équilibre de l'équipe contre Lens. Photo AFP

LECOMTE (6): Lens inoffensif en première période, il s’est ennuyé ferme. Jusqu’au moment où il sort dans les pieds de Fofana (65’) sans commettre de faute alors que le Lensois avait pénétré dans sa surface. Un geste parfait qui laisse les siens à 0-0.

SIDIBÉ (5): il est celui qui a eu le plus de travail défensif. Il a fait face mais sans dégager une grande sérénité en première période, avant de monter le curseur et d'évoluer bien plus haut. A son crédit, un bon centre pour Volland (34’).

MARIPAN (6): dans un match où il a été peu sollicité, il reprend bien Ganago (38’) et a été excellent. Ses transversales en seconde période ont fluidifié le jeu de l’ASM. Averti en fin de match, mais son tacle, musclé, n'était pas un attentat.

 

BADIASHILE (6): logiquement signalé hors-jeu sur le coup de casque qu’il envoie dans les filets (9’), il a été irréprochable défensivement ensuite.

HENRIQUE (5): il avait un client face à lui en la personne de Clauss et on n’a jamais vu l’ancien Strasbourgeois. En revanche, il n’a pas su amener le déséquilibre quand son équipe poussait pour ouvrir la marque.

TCHOUAMÉNI (7): vu les risques pris par son équipe pour arracher la victoire, sa présence était encore plus indispensable que d’habitude. Il a su apporter l’équilibre nécessaire et gagner les deuxièmes ballons pour laisser le bloc équipe assez haut. Il a aussi été au charbon quand il le fallait. Cette dernière est à l’image de sa saison : ENORME!

FOFANA (6): il n’a pas en réussite sur ses tentatives (16’, 51’) et c’est clairement un axe de progression pour lui. Avec la puissance qu’il possède, il peut faire beaucoup mieux dans ce secteur. Il a été précieux dans l’entrejeu. Remplacé par Fabregas (78’), qui a obtenu des fautes et tenu le ballon.

 

GELSON (5): de bonnes récupérations et de l'abattage défensif (4’, 45’). Une frappe en angle fermé (19’) sur laquelle il est difficile de la glisser à Golovin au second poteau. Il doit néanmoins faire beaucoup mieux dans ses centres. Il ne trouve que trop rarement la bonne zone. Remplacé par Diatta (72’) qu’on attend de voir sur une saison complète.

VOLLAND (6): ses décrochages et ses appels dans la profondeur ont été un casse-tête pour les Lensois dans le premier acte. Il a pesé sur la défense avec la générosité qu’on lui connaît. Il offre deux galettes à Ben Yedder qui les croquent face au but. L'Allemand tombe sur Leca sur sa seule occasion (29'). Plus effacé en seconde période. Remplacé par Disasi (90’).

GOLOVIN (5): il a signé la première frappe du match (11’) et, dans l’ensemble, distillé de bons coups de pied arrêtés dans la surface. Il est proche de s’arroger une dixième passe décisive d’entrée (9’). Reste qu’il a aussi adressé plusieurs mauvaises passes à ses copains. Ce qui l’a frustré et obligé Kovac a lui donné des consignes. Il a fini milieu défensif et fut appliqué.

BEN YEDDER (3): il a affiché un déchet incroyable dans le dernier geste (13’, 21‘, 40’). Et quand il a accroché le cadre, il a été signalé hors-jeu et Badé veillait (35’). Sa maladresse aurait pu coûter cher à l’ASM, si Nice n’avait pas fait tomber l’OL. Remplacé par Pellegri (90’).

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.