“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Sylla relance Monaco

Mis à jour le 07/05/2018 à 05:13 Publié le 07/05/2018 à 05:13
Monaco peut chaleureusement remercier Moussa Sylla. En inscrivant un doublé et surtout un but dans les arrêts de jeu, le jeune Monégasque offre une victoire inespérée et essentielle à son équipe, qui conserve donc sa troisième place.

Monaco peut chaleureusement remercier Moussa Sylla. En inscrivant un doublé et surtout un but dans les arrêts de jeu, le jeune Monégasque offre une victoire inespérée et essentielle à son équipe, qui conserve donc sa troisième place. AFP

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Sylla relance Monaco

football ligue 1 (36e journée) - en déplacement à CaenUn doublé du jeune Moussa Sylla pour sa première titularisation en Ligue 1 a permis à Monaco de se relancer dans la course à la Ligue des Champions après trois matches sans victoire

Pour briser la spirale négative dans lequel le club de la Principauté est tombé depuis la déroute au Parc des Princes (7-1), Jardim avait joué la carte jeune avec les premières titularisations de Julien Serrano (20 ans, latéral gauche) et Moussa Sylla (18 ans, attaquant).

Une option à laquelle il a aussi été contraint par l'invraisemblable cascade de forfaits touchant l'effectif monégasque, mais qui s'est révélée payante.

Sylla a fait mieux que remplacer Falcao en inscrivant un doublé, d'abord reprenant avec un peu de réussite une frappe sur le poteau de Youri Tielemans, après un beau une-deux avec Rony Lopes (13).

Dans les dernières minutes, alors que Caen évoluait à dix depuis l'expulsion de Romain Genevois (77), il reprenait le ballon dans le but vide (90+1) suite à un corner mal repoussé par Rémy Vercoutre.

Une victoire qui masque un peu une prestation encore bien terne des Monégasques, même s'ils ont semblé à un moment prendre la mesure du match, retrouvant, après l'ouverture du score et pendant une vingtaine de minutes leur circulation de balle et leur domination technique.

Lopes s'est même retrouvé dans une position idéale après un une-deux avec Sylla, mais le Portugais tergiversait et était finalement contré par un défenseur normand.

Il ne s'agissait toutefois que d'un feu de paille, car les Normands n'ont été que très rarement inquiétés sérieusement avant l'ouverture du score.

Les sauvetages de Subasic

Monaco peut en tout cas remercier une nouvelle fois son gardien Danijel Subasic qui, après avoir manqué de s'assommer contre le poteau sur une tête de Damien Da Silva (5), a notamment effectué une sortie kamikaze vers Ronny Rodelin, seul face aux buts, et contré sa frappe (62).

Il n'a, en revanche rien pu sur le but d'Ivan Santini. Sur un excellent centre de Vincent Bessat, le Croate réalisait un magnifique enchaînement contrôle du droit et frappe du gauche tout en décontraction dans la lucarne de son compatriote (40).

Mais cela reste une péripétie, Monaco regarde désormais fixement vers le haut.

Car grâce à cette victoire, Monaco reste 3e avec 74 points, et continue de talonner Lyon, qui ne le devance toujours que d'une seule longueur.

Avec ce huitième match de suite sans victoire en championnat, Caen n'est toujours pas maintenu malgré sa 15e place et ses 37 points, trois de plus seulement que le barragiste Toulouse.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.