“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Youri Tielemans avant le match capital de Ligue des Champions entre Bruges et l'...

Benaglio de retour dans le groupe de l'AS Monaco pour affronter Bruges

Falcao a vécu une soirée cauchemardesque, à l'image de l'ASM. Le Tigre est sorti sur blessure avant la pause (37e).

AS Monaco : triste routine Jeux de mains, jeux de vilains

Kamil Glik: "Il y a eu beaucoup de malchance et de coups du sort sur ce match"

Voici les notes des Monégasques après leur défaite à Strasbourg (2-1)

"Si on passe ce cap, ça sera plus facile ensuite", assure Leonardo Jardim avant Rennes-Monaco mercredi

Mis à jour le 03/04/2018 à 15:08 Publié le 03/04/2018 à 15:08
Leonardo Jardim.

Leonardo Jardim. Photo C. D

"Si on passe ce cap, ça sera plus facile ensuite", assure Leonardo Jardim avant Rennes-Monaco mercredi

Quatre jours après la défaite en finale de la Coupe de la Ligue face au PSG (0-3), Leonardo Jardim s’est présenté face à la presse à la veille du déplacement à Rennes en championnat, où l’ASM va y disputer un match en retard très important avant de recevoir Nantes, samedi. Pour Jardim, c’est un moment clé dans la saison de l’ASM.

Comment se sont passés les jours suivant la défaite?

On n’est pas content du résultat, c’est une évidence. On n’a pas réussi à contrôler la rencontre mais la finale est finie, il faut penser à autre chose, se concentrer sur notre fin de saison et notre principal objectif qui est la seconde place.

Dans les médias, l’OM et OL parlent de la course à la troisième place, comme si la place de dauphin était trop loin pour eux…

On a un avantage de points mais ce n’est pas suffisant ni définitif (Monaco a 4 et 6 points d’avance sur l’OM et l’OL avec un match en moins, NDLR). On a deux matches cette semaine, deux rencontres très difficiles. Rennes est sur une série intéressante (6 matches sans défaite), Nantes arrive deux jours ensuite, on aura peu de récupération. Ce n’est pas une situation facile mais on doit garder notre avantage au classement et passer le cap de ses deux matches. Si on les négocie bien, là, avec potentiellement 7 et 9 points d’avance sur l’OM et Lyon, ça sera plus facile. L’objectif est simple, faire six points même si prendre quatre points serait bien, aussi. On a besoin de faire une bonne gestion de ses deux matches.

Quelles sont les principales différences avec le Monaco de l’an dernier?

C’est toujours difficile de comparer d’une saison à l’autre, de comparer des effectifs qui n’ont rien à voir. Chaque saison à son histoire.

En finale de Coupe de la Ligue, Youri Tielemans a été remplacé à la pause. Que lui manque-t-il pour être un titulaire indiscutable?

Il a fait le même match que les autres, je l’ai sorti pour une décision stratégique. On avait besoin de prendre plus de risques. C’est un jeune qui progresse, j’ai confiance en lui, comme en N’Doram. On n’est pas pressé avec lui, on y va doucement, ça marche tranquillement, je ne lui mets aucune pression.

le meilleur entraîneur de Ligue1? "Emery"

Vous vous déplacez à Rennes, qui est à la lutte pour la 5e place, c’est un match très important pour les deux équipes.

Oui, c’est pour ça qu’on doit faire deux gros matches en 3 jours, on va surtout faire de la récupération physique cette semaine. On a encore des joueurs qui ne sont pas à 100% et on doit faire des choix. Joao Moutinho est sorti blessé de la finale, pour Rennes ça va être compliqué de l’emmener par exemple. On a des joueurs qui sont sur le fil rouge, et je ne sais pas s’ils peuvent enchaîner les trois matches.

Vous aviez été élu meilleur entraîneur de Ligue 1 l’an dernier, là, les votes ont commencé pour 2018, pour qui voteriez-vous?

Emery (direct). Il va gagner le championnat, il a gagné la Coupe de la Ligue, il a un taux de victoire énorme au PSG. C’est mérité.


La suite du direct