“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Robert Moreno: "Avoir confiance en notre travail"

Mis à jour le 03/02/2020 à 14:05 Publié le 03/02/2020 à 14:03
Robert Moreno en conférence de presse en présence ce lundi.

Robert Moreno en conférence de presse en présence ce lundi. Photo Cyril Dodergny

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Robert Moreno: "Avoir confiance en notre travail"

Calme et fier de ses joueurs malgré la défaite de l'AS Monaco et la première mi-temps houleuse à Nîmes, Robert Moreno se projette sur la réception d’Angers, demain à 19H, en espérant y glaner sa première victoire en Ligue 1 après une série de mauvais résultats (1 nul, 3 défaites).

Que retenez-vous du déplacement nîmois 48 heures après la défaite ?

On a bien défendu en début de match, c’est ce que l’on doit faire, avec cette attitude. L’expulsion de Gelson ? Il s’est excusé, sur Internet, face à nous, face à moi. Oui c’est une faute professionnelle mais c’est fait, il sera sanctionné lourdement, on fera avec. Je ne peux pas contrôler le passé

Monaco a déjà écopé de 9 cartons rouges cette saison…

On doit améliorer notre comportement, être meilleur avec le ballon car c’est un aspect de notre jeu que l’on peut contrôler. Je ne veux pas parler d’arbitrage car je ne vais pas perdre mon temps sur un domaine sur lequel je n’ai aucun contrôle.

Slimani est de retour, peut-il est une solution ?

Peut-être (sourire). En tout cas je compte sur lui, il est disponible.

Depuis le bon match à Paris, vous n’avez pas encore gagné un match de Ligue 1, comment l’expliquez-vous ?

Je ne sais pas… il y a des erreurs, des décisions défavorables, on est tombé contre des équipes qui jouent bien aussi, chaque match a un scénario différent.

Gagner contre Angers est indispensable ?

Il faut gagner chaque match.

Peut-on parler de crise ?

Quand tu ne gagnes pas, il y a toujours une crise. Mais ce mot est un petit peu trop fort car je vois mes joueurs concernés, ils n’abandonnent pas. Avec ce comportement, notamment celui en seconde période à Nîmes alors qu’on était à neuf, on va gagner beaucoup de matches.

L’effectif compte-t-il trop de joueurs ?

Quand je suis arrivé, c’était déjà le cas. C’est la situation que j’ai accepté de manager. C’est ma responsabilité maintenant, ça ne fait qu’un mois que je suis là, je n’ai pas eu mon groupe au complet, de manière définitive, sur un long terme.

Thierry Henry n’a eu que trois mois malgré son CV et son passé au club…

La situation est différente. Je ne suis pas Thierry Henry.

Youssouf Fofana a fait un bon premier match à Nîmes, êtes-vous satisfait de sa première ?

Qualité, pour attaquer et défendre, il met de l’impact, de la qualité avec le ballon. Mais Tchouaméni est une bonne recrue aussi dans l’entrejeu.

Le discours doit être de quel teneur ?

Calme, juste, avoir confiance en notre travail, en nos forces, on va gagner des matches car on a beaucoup de qualités.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.