“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Record à battre

Mis à jour le 18/08/2017 à 07:28 Publié le 18/08/2017 à 07:27
Monaco devra faire une nouvelle fois sans Kylian Mbappé resté en Principauté.

Monaco devra faire une nouvelle fois sans Kylian Mbappé resté en Principauté. Photo AFP

Je découvre la nouvelle offre abonnés

Record à battre

Si les Monégasques viennent à s’imposer à Metz ce soir, ils effaceraient des tablettes le record de victoires d’affilée en L1 détenu par Bordeaux.Mais ce sera sans Mbappé...

Dès la troisième journée de L1, Monaco est en passe de faire tomber un nouveau record. S’ils l’emportent ce soir à Metz, les Monégasques afficheraient un total de 15 succès d’affilée en L1. Mieux que le Bordeaux de 2009. Impressionnant. Surtout, ils réaliseraient le meilleur départ du club en championnat depuis la saison 1991-92 (5 victoires en 5 journées).

Sur le papier, les champions de France débarquent en Lorraine avec le plein de confiance, et de points. La folle dynamique de la saison dernière se poursuit. En comptabilisant deux victoires contre Toulouse et Dijon, les hommes de Jardim ont fait carton plein.

Mieux, ils n’ont plus perdu en L1 depuis le 18 décembre. C’était contre Lyon au stade Louis-II. Une éternité.

Pourtant, malgré tous ces indicateurs au vert, on ne peut pas vraiment dire que la sérénité règne sur le Rocher. Monaco a vendu pour 175 millions d’euros durant l’été, et a du mal à compenser dans le jeu les départs de Benjamin Mendy et Bernardo Silva notamment.

Surtout, qu’elle le veuille ou non, qu’elle l’avoue ou pas, l’ASM vit depuis plusieurs semaines au rythme du dossier Kylian Mbappé, absent du groupe. Auquel s’est rajouté depuis peu Fabinho. Dans le rôle du prétendant “agitateur” : le PSG. Depuis que le jeune international français a fait part en privé de son envie de rejoindre la capitale, l’état-major monégasque joue la montre.

La porte est toujours ouverte en ce qui concerne une prolongation et on assure en interne que le dialogue n’est pas rompu.
Dans le même temps, le club parisien multiplie les promesses auprès de la famille Mbappé. Mais sur le Rocher, aucune offre ne serait encore parvenue. Après le transfert XXL de Neymar, le PSG semble manquer de liquidité, et le marché des transferts ferme dans 15 jours. Monaco est scruté, mais pas pour son jeu, ni pour ses trois buts en moyenne par match.

Jardim: "Je n’ai jamais pleuré parce qu’il nous manquait un joueur"

Dans ce contexte, Leonardo Jardim, en accord avec sa direction a décidé de protéger son joueur, et sortir son parapluie. Tant que «l’orage» mercato n’est pas passé, que Mbappé ne retrouve pas son niveau, et que le flou entourant son avenir persiste, l’international français devrait rester en retrait. Sur le banc à Dijon, Mbappé est cette fois absent du groupe retenu par Leonardo Jardim.

Une nouveauté, mais pas forcément une “aggravation” de la situation (voir encadré). Dans les faits, Monaco se débrouille très bien sans lui. Mais quelles seront les séquelles d’une telle période de remise en question s’il venait à rester au club ? L’avenir nous le dira.

En attendant, Jardim compose.

"Pour moi, les joueurs doivent s’adapter à évoluer sans untel ou untel, rassurait le coach. C’est une mentalité de travail.Je n’ai jamais pleuré parce qu’il nous manquait un joueur blessé ou parce qu’un autre est parti.Ici, ça ne fonctionne pas comme ça".

Attention, les supporters, eux, sont un peu plus sensibles. 

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.