“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Qui gardera les buts de l'AS Monaco à Strasbourg pour la première de Thierry Henry?

Mis à jour le 18/10/2018 à 22:08 Publié le 18/10/2018 à 21:37
Thierry Henry doit se passer de ses deux meilleurs gardiens pour le match contre Strasbourg.

Thierry Henry doit se passer de ses deux meilleurs gardiens pour le match contre Strasbourg. Photo Jean-François Ottonello

Qui gardera les buts de l'AS Monaco à Strasbourg pour la première de Thierry Henry?

En plus des nombreux défenseurs absents, Thierry Henry devra faire sans ses deux principaux gardiens pour le déplacement demain à Strasbourg. Subasic et Benaglio sont forfait.

Franchement, il y a mieux pour commencer sur un banc en L1.

Thierry Henry savait jusqu’à jeudi qu’il devait composer qu’avec un seul défenseur central de métier à Strasbourg demain: Kamil Glik (Jemerson et Raggi suspendus, N’Doram blessé).

Le nouvel entraîneur a annoncé qu’il devra se passer de Danijel Subasic, touché vendredi matin à la cuisse droite, lui qui avait fait une croix sur la sélection après la finale du Mondial perdue. Privé déjà de Benaglio, c’est presqu’avec un petit sourire en coin, celui qui veut en dire long sur la poisse du moment, qu’il a dû annoncer le forfait du portier croate.

"Je regarde sur ma feuille (il se plonge dans le communiqué médical sur la table)... Oui, touché à la cuisse, il est forfait", a-t-il lâché.
Un brin fataliste.

Mais comment pouvait-il en être autrement? La question est désormais la suivante: qui jouera?

Là, Henry, qui devait slalomer entre les questions sur son retour à Monaco, l’envie de débuter en L1, la confiance de son groupe, les cadres sur lesquels il devait s’appuyer, a été beaucoup plus fuyant.

"Je ne sais pas encore, on verra", lâchait-il. "Pas d’idée?", a-t-on relancé... "Si, j’en ai des idées, oui. Évidemment, que le poste de gardien est un poste clé, mais il n’y a pas que celui-là. Je dois encore attendre, je devais voir l’évolution de certains joueurs aussi."

Sy, Badiashile ou Henin

Amitrano, entraineur des gardiens.
Amitrano, entraineur des gardiens. Photo JF Ottonello

Jeudi après-midi (Henry a décalé la séance pour pouvoir compter sur un maximum de joueurs de retour de sélection), André Amitrano, le coach des gardiens s’est entraîné avec trois jeunes: Seydou Sy (22 ans), Loïc Badiashile (20 ans) et Yanis Henin (19 ans). Dans ces trois, figure le titulaire à la Meinau.

Mais seuls les deux derniers cités peuvent prétendre à garder les buts à Bruges mercredi en Ligue des champions, car Seydou Sy ne figure pas sur la liste des joueurs inscrits pour la compétition. Pour tous ces paramètres, Henry devrait préférer Sy pour débuter sa carrière d’entraîneur.

Car les chances de voir Subasic rétabli pour mercredi sont minces, et il ne faudrait donc pas risquer une blessure de Badiashile en Alsace. C’est un peu compliqué, mais on espère que vous suivez le raisonnement.

D’autant que Badiashile a déjà joué en Ligue des champions, c’était le 27 juillet 2016 et c’était bouillant.A Fenerbahçe, lors du troisième tour préliminaire, De Sanctis se blessait dès la 13e minute (défaite 2-1). Badiashile, dont le frère Benoît pourrait même prétendre à une place de titulaire dans l’axe samedi, avait réalisé un excellent match.

Mais depuis, il a un peu disparu des radars, gêné par une épaule.

Seydou Sy, de son côté, peut s’appuyer sur le statut non officiel de troisième gardien, et un poil d’expérience en plus. Il a déjà gardé les buts de l’ASM en L1.

L’an dernier il a été trois fois convaincant (deux victoires, une défaite), et ce même s’il ne dégage pas à première vue l’assurance d’un Benaglio ou Subasic.

Bref, la saison d’Henry n’a pas encore commencé qu’il doit déjà batailler. Welcome Coach.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct