“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Qui est Pietro Pellegri, la nouvelle recrue à 20 M€ (hors bonus) de l'AS Monaco?

Mis à jour le 28/01/2018 à 11:26 Publié le 28/01/2018 à 11:25
Pietro Pellegri.

Pietro Pellegri. Photo AS Monaco

Je découvre la nouvelle offre abonnés

Qui est Pietro Pellegri, la nouvelle recrue à 20 M€ (hors bonus) de l'AS Monaco?

Monaco continue d’aligner les records sur le marché des transferts. Après le record de ventes l’été dernier (357 millions), le club de la Principauté vient de s’offrir la transaction la plus chère de l’histoire du football pour un jeune joueur en recrutant pour 20 millions d’euros, hors bonus, l’attaquant Italien du Genoa Pietro Pellegri, 16 ans, 3 mois et 18 jours.

Pellegri dépasse ainsi Theo Walcott, transféré de Southampton à Arsenal pour 10,5 millions d’euros à 16 ans, 10 mois et 4 jours en 2006. 

20 millions pour un gamin né en mars 2001, ça peut sembler fou mais c’est la tendance actuelle. D’autant que ce samedi, alors que le garçon avait passé sa visite médicale en début de matinée en Principauté, Arsenal et Manchester United ont essayé d’arracher le garçon jusqu’au dernier moment. En vain.

Mais depuis le début - Monaco le suit depuis un an - le géant (il mesure 1,88m) avait opté pour le projet monégasque, aussi bien pour des raisons sportives que familiales puisque Gênes n’est qu’à 180 kilomètres du Rocher.

Comme Jordi Mboula, Pellegri aurait signé trois ans avec un avenant qui devrait emmener son contrat jusqu’en 2023, soit 5 ans. Monaco ne sera pas inquiété pas la législation sur le transfert des mineurs puisque les mutations de joueurs au sein de l’Union Européenne sont autorisées à partir de 16 ans.

Un profil à la Ibrahimovic

Pellegri, au-delà de son prix, est un monstre de précocité. Plus jeune joueur de l’histoire de la Serie A (15 ans et 280 jours), il est le premier joueur né au XXIème siècle à marquer un but en Serie A ainsi que le premier joueur de 16 ans à inscrire un doublé dans l’un des grands championnats européens, c’était le 17 septembre dernier contre la Lazio Rome.

Avec Moise Kean, né en 2000 et formé à la Juventus, il était la principale attraction des recruteurs qui venaient observer la Serie A. La Juventus a d’ailleurs longtemps tenu la corde dans son recrutement avant de se faire doubler par l’ASM.

Constamment surclassé, Pellegri a franchi les étapes du Genoa pas à pas: 22 matches en U17 (1 but), 17 en Primavera (l’équivalent des U19, 7 buts), pour au final disputer 9 matches de Serie A (3 buts).

International italien dans toutes les catégories (29 matches, 2 buts), il a constamment été surclassé puisque le garçon a intégré le groupe professionnel du Genoa à seulement 16 ans.

Immense gabarit, il est parfois comparé à Zlatan Ibrahimovic dans son style de jeu. Hasard ou non, il ne brille pas spécialement par son... jeu de tête. Comme "Ibra".

Mobile, assez fin techniquement, il est très à l’aise dans une attaque à deux pointes avec un partenaire qui tourne autour de lui.

Bien entendu, il a encore une immense marge de progression puisque l’on parle d’un garçon qui n’a pas encore 17 ans malgré une maturité précoce.

D’ailleurs, sur le Rocher, il devrait intégrer la rotation de Leonardo Jardim. En ce sens, il est bien plus en avance que les autres pépites recrutées récemment par l’ASM comme Mboula, Bongiovanni ou Antonucci.

Quoiqu’il en soit, Monaco confirme sa politique basée sur les jeunes à fort potentiel et n’a pas hésité à mettre le prix pour verrouiller un garçon désiré par toutes les écuries européennes.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.