“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

PSG-ASM: tout ce qu'il faut savoir avant le duel princier

Mis à jour le 21/02/2021 à 15:16 Publié le 21/02/2021 à 17:00
Kevin Volland avait marqué un doublé lors du match aller. Il en est désormais à 12 réalisations cette saison.

Kevin Volland avait marqué un doublé lors du match aller. Il en est désormais à 12 réalisations cette saison. Photos Cyril Dodergny

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

PSG-ASM: tout ce qu'il faut savoir avant le duel princier

Les hommes de Niko Kovac affrontent Paris cinq jours après l’avoir vu éparpiller Barcelone en Ligue des Champions. Battre l’ogre parisien, ils connaissent, puisqu’ils l’ont fait au match aller.

Les Monégasques ont dû se mouiller un peu la nuque mardi devant la télé après avoir vu ce PSG, battu par Lorient et bousculé par Nice, mettre KO le Barça de Lionel Messi (1-4) au terme d’une performance XXL.

Ce n’est plus le grand Barcelone, certes, mais les prestations de Kylian Mbappé, Marco Verratti ou Leandro Paredes leur ont logiquement donné quelques sueurs froides. Toujours très classe, Niko Kovac a apprécié ce qu’il a vu: "Pour être honnête, j’ai regardé le match et j’étais très content que Paris fasse une prestation pareille. Ils ont réalisé une rencontre de qualité. Nous savons que le club est en train de monter en puissance, on s’attend à un match très difficile."

Rien ne dit que le PSG évoluera à ce niveau ce soir. Va-t-il confirmer ou au contraire subir une sorte de décompression? L’AS Monaco est loin de toutes ces considérations puisqu’elle a cette saison assez de certitudes pour ne se concentrer que sur elle-même.

Ne pas se renier

Ses forces, elle les connaît: un bloc bien organisé, un jeu basé sur l’intensité, un pressing haut et des transitions rapides, un duo d’attaquants très prolifique (la paire Ben Yedder/Volland est impliquée sur deux tiers des buts de l’ASM cette saison), une réussite incroyable sur coups de pied arrêtés (24 réalisations) et une vie de groupe qui semble être bien plus qu’un simple poncif.

Mais le club du Rocher, quatrième à 5 points de Paris, 3e, sait aussi qu’il n’aura aucune chance de ramener un résultat de la capitale s’il se montre aussi friable défensivement que lors de ses dernières sorties. Si Terem Moffi a dansé sur les défenseurs monégasques dimanche lors du nul contre Lorient, imaginez ce que pourrait faire Kylian Mbappé...

"On doit essayer de l’arrêter mais pas de manière individuelle. Tout ne dépend pas d’un seul joueur, nous devons nous entraider et être à la hauteur tactiquement, pose Niko Kovac. Il faut rester unis et surperformer pour ramener quelque chose du Parc des Princes. On croit en nos qualités, on doit juste être très attentifs derrière. Nos ambitions et nos possibilités de points grandiront au fil des minutes si nous sommes concentrés dès le coup de sifflet."

Le coach croate se souvient forcément qu’à l’aller, ses protégés avaient frôlé la correctionnelle (0-2) en première mi-temps avant de renverser le PSG en deuxième (3-2). Fabregas et Caio Henrique avaient fait des entrées fantastiques, et Monaco n’avait jamais refusé le jeu, alors même qu’il se dirigeait vers une addition très salée.

Ce soir, l’ASM, qui devrait pouvoir compter sur le retour d’Aleksandr Golovin, n’a pas plus intérêt à se renier. Car si cette rencontre au parfum d’Europe fait figure de test pour le jeune groupe monégasque, la pression est sur les épaules des Parisiens, coincés à une troisième position qui ne reflète pas vraiment leurs ambitions.

Pietro Pellegri forfait

L’attaquant italien n’a pas fait le déplacement à Paris en raison d’une gêne à l’adducteur. Willem Geubbels et Gelson Martins sont également absents.

Kylian Mbappé et son coach Mauricio Pochettino.
Kylian Mbappé et son coach Mauricio Pochettino. Photo AFP
La phrase

"Kylian est un joueur au talent incroyable, il est difficile pour l’adversaire de l’arrêter, et Monaco imaginera sans doute une stratégie pour le stopper, c’est aussi à nous de savoir contourner cela. Je pense que la tactique sera très importante dans cette rencontre."

De Mauricio Pochettino, entraîneur du Paris Saint-Germain.

La stat’

Il faut remonter à la saison 2014-2015 pour trouver trace d’un match de championnat sans aucun but entre l’AS Monaco et le PSG (0-0, 27e journée).

Depuis l’exercice 2017-2018, les confrontations entre les deux équipes ont même toujours offert au moins trois réalisations. On s’attend donc à du spectacle ce soir au Parc des Princes entre les deux meilleures attaques du championnat.

Echos

Le PSG sans Neymar, Di Maria et Sarabia

L’ailier espagnol Pablo Sarabia a déclaré forfait contre Monaco en raison d’une contusion au pied droit. Son absence s’ajoute à celles de Di Maria et Neymar, toujours en soins. Les latéraux Colin Dagba et Juan Bernat sont également indisponibles. Paris récupère en revanche le jeune Timothée Pembélé.

La date d’AS Monaco - Lille dévoilée

Le choc de haut de tableau contre le LOSC aura lieu le dimanche 14 mars à 17h05. Les Monégasques tenteront de prendre leur revanche après avoir perdu 2 à 1 à l’aller.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.