“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Pourquoi Rachid Ghezzal reste sur le banc de l'AS Monaco

Mis à jour le 19/10/2017 à 08:28 Publié le 19/10/2017 à 05:06
Monaco et Jardim voulaient absolument recruter Ghezzal.

Monaco et Jardim voulaient absolument recruter Ghezzal. Photo J-F. Ottonello

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Pourquoi Rachid Ghezzal reste sur le banc de l'AS Monaco

Pour la deuxième fois d'affilée, l'ex milieu de l'Olympique lyonnais Rachid Ghezzal a été écarté du groupe. De quoi faire naître pas mal d'interrogations en ces temps difficiles

L'hiver dernier, Monaco avait sondé l'entourage de Rachid Ghezzal pour tenter d'enrôler le milieu de terrain lyonnais en fin de contrat. Dans les négociations, tout n'a pas été simple et ce n'est finalement qu'au mois d'août que les deux parties arrivent à un accord. L'ASM et Leonardo Jardim voulaient absolument s'attacher les services de l'Algérien.

Marché conclu.

Après un début prématuré à Metz le 18 août, mais déjà remarquable grâce à une passe décisive pour Falcao, on pensait l'idylle parfaitement lancée. Son premier but sous les couleurs de l'ASM face à Lille il y a un mois confirmait la tendance. Et puis... plus grand-chose. Pour la deuxième fois d'affilée en deux rencontres, Ghezzal a été écarté du groupe.

Leonardo Jardim avait évoqué en conférence de presse la forme du joueur. Mais de là à le priver d'un déplacement à Lyon, son ancien club, puis dans la foulée d'une rencontre importante face au Besiktas, il y a de quoi s'interroger.

Le coach portugais a régulièrement pointé du doigt le volume physique de l'ancien Lyonnais et le travail qui lui restait à accomplir.

C'était le cas après Metz lors de sa première apparition alors que sa rentrée avait fait basculer la rencontre. Avant de vanter ses qualités techniques, Leonardo Jardim avait insisté sur le repli défensif, le pressing et l'agressivité qui manquaient encore à son joueur.

Rien d'anormal. Le Lyonnais s'était préparé seul durant l'été dans l'attente de trouver un club. Alors, forcément, Ghezzal savait qu'il devrait cravacher pour se mettre à niveau.

Jardim en attend plus

Avant le match de Lyon, l'entraîneur portugais a donné un peu plus de détails quant à la situation du milieu de terrain.

"J'ai eu un débat avec Ghezzal sur les choses qu'il doit améliorer. Techniquement, il est très fort mais après il manque d'autres choses pour arriver à un grand niveau. Il doit faire plus avec ses qualités. Nous travaillons pour qu'il passe ce cap. Il n'est pas jeune, il a 25-26 ans..."

Au-delà de ses prestations, Leonardo Jardim aurait également peu apprécié son départ en sélection lors de la trêve internationale avec l'Algérie, éliminée dans la course à la Coupe du monde.

Le Portugais a bien fait comprendre à son joueur qu'il aurait préféré qu'il reste à La Turbie pour travailler.

Dans les colonnes du Progrès la semaine dernière avant Lyon, Rachid Ghezzal détaillait ce que lui demandait le coach. « Je joue côté droit, en faux pied (il est gaucher). ça me permet de rentrer dans l'axe pour donner des ballons et aussi libérer le couloir pour mon latéral. Et puis, il y a le travail défensif qui est très important.»

A vrai dire, dans l'esprit de Jardim, ce travail défensif et même le premier des devoirs à accomplir. Tout ça, en incorporant l'intensité et l'agressivité.

La saison passée, il n'avait pas hésité à recadrer à plusieurs reprises Mbappé dans ce secteur.

Dans l'entourage de Ghezzal, on assure que le message est compris, et de manière plutôt positive.

Reste que le priver de retrouvailles avec son ancien club a été un peu compliqué à avaler.

Après des débuts prometteurs, porté par le vent nouveau d'évoluer dans une autre équipe et l'envie de prouver sa valeur, Ghezzal va devoir redoubler ses efforts. Trouver un second souffle.

A l'image de tout un groupe.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.