Rubriques




Se connecter à

Pour Philippe Clement, "la saison de l'AS Monaco ne sera pas finie si on perd contre Paris"

L'entraîneur de l'AS Monaco Philippe Clement s'est présenté devant la presse ce samedi à la veille du choc contre Paris, et deux jours après l'élimination en huitième de la Ligue Europa contre Braga. Il estime que la rencontre est importante mais moins cruciale que "les neuf finales" qui suivront. Extraits.

L.I. Publié le 19/03/2022 à 14:36, mis à jour le 19/03/2022 à 14:37
Philippe Clement, l'entraîneur de l'AS Monaco attend une réaction de ses joueurs. Photo Cyril Dodergny

 Paris

"Pour chaque équipe en France, il y a deux matchs exceptionnels à jouer chaque saison, c'est contre le PSG. Ils ont beaucoup de talent et de qualités, plus que les autres, mais des clubs ont prouvé que c’était possible de gagner des points contre eux. On l’a fait avec Bruges (un nul 1-1 en Ligue des Champions en septembre dernier) qui a moins de qualités que Monaco. Il ne faut pas tout mettre sur Paris, il y aura encore neuf matchs après."

Les cadres en dedans

"C’est d’abord et surtout une question de confiance. Pour les attaquants, c’est toujours comme ça. Les mois passés, Ben Yedder a presque marqué à chaque match. Quand les résultats ne sont pas là, ça peut créer quelque chose de négatif dans la tête. On doit réagir maintenant. On veut faire un bon match contre Paris avec une bonne mentalité. Tout est possible si on met les bons ingrédients."

La menace Mbappé

"Comment défendre sur Mbappé. Tu peux demander à tous les entraîneurs du monde, celui de Madrid par exemple. C'est très difficile. C’est le meilleur attaquant du monde. Il a des qualités exceptionnelles, mais la réponse sera collective, on ne peut pas se concentrer seulement sur Mbappé."

 

L'importance de la rencontre

"Ca fait trois mois que vous dites qu’on joue des matchs essentiels, cruciaux. La saison n’est pas finie si on perd contre Paris. Il reste neuf matchs après. Il y aura encore 27 points à prendre, c'est beaucoup. Mais il n’y a pas de calcul à faire. Je veux gagner ce match. Une victoire peut changer beaucoup dans nos têtes, dans notre confiance en nous pour la suite. Faire un résultat est possible avec nos qualités. Mais a besoin d’une équipe avec beaucoup de solidarité, d’énergie. Tout devra être parfait. Après il y aura la trêve puis neuf autres finales. On veut rebondir de la bonne manière."

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.