“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Petites confidences avant le grand derby pour l’ASM ce soir à Nice

Mis à jour le 21/09/2016 à 12:49 Publié le 21/09/2016 à 12:40
Cette 2e édition de la «Rencontre des abonnés», organisée par l’ASMonaco et parfaitement animée par Christophe Josse (BeINSports), a réuni près de 350 fidèles supporters au Méridien Beach Plaza mardi soir.

Cette 2e édition de la «Rencontre des abonnés», organisée par l’ASMonaco et parfaitement animée par Christophe Josse (BeINSports), a réuni près de 350 fidèles supporters au Méridien Beach Plaza mardi soir. Photo C.D.

Petites confidences avant le grand derby pour l’ASM ce soir à Nice

Avant de défier Nice – leur dauphin en championnat –, ce soir à 19 heures, Subasic, Germain, Falcao, Raggi, Bakayoko, Jardim et Vasilyev ont répondu en toute franchise à leurs supporters

Hymne de la Ligue des Champions à toute berzingue, applaudissements nourris, Christophe Josse en chef d’orchestre, flashes des smartphones scintillant…Jardim, Falcao, Subasic, Germain, Raggi et Bakayoko ont emboîté le pas au vice-président de l’ASMonaco, Vadim Vasilyev, mardi soir à l’hôtel Méridien pour la 2e édition de la «Rencontre des abonnés». Une entrée soignée, soulignée par l’animateur-commentateur. «Vous êtes organisés comme sur le terrain, rigoureux et impeccables.Vous avez le sourire, on l’aurait à moins en ce moment…»
« J’espère que ça sera un peu plus décontracté et sympathique que l’année dernière», débute Vasilyev en référence à une première rencontre au Grimaldi Forum dans un contexte sportif bien plus mouvementé.

« Je crois que c’est le bon moment pour venir ici», plaisante d’ailleurs Jardim, leader du championnat, devant près de 350 abonnés conquis. «Je n’ai pas une baguette magique, c’est le travail», poursuit-il. Le travail et la passion d’un président, Dmitri Rybolovlev, selon son bras droit, Vadim Vasilyev.

«Depuis quatre ans, tout ça ne serait pas possible sans sa passion pour le football (...). On ne peut pas vous dire tout ce qui se passe derrière, parce qu’il faut garder quelques secrets pour que nos concurrents ne sachent pas. Mais ce n’est pas contre vous du tout, puisque nous sommes une famille.»

Une famille enchantée, aux dires d’un fidèle supporter: «Je viens aux matches depuis 1958 et cette année je prends énormément de plaisir!» Quant aux secrets, certains sont tombés ce mardi soir…

Derby: Falcao se sent "très bien"

 

Mardi soir, les supporters voulaient des selfies avec Valère.Ce soir, ils veulent des buts de Germain!
Mardi soir, les supporters voulaient des selfies avec Valère.Ce soir, ils veulent des buts de Germain! Photo C.D.

Malgré une programmation en pleine semaine, 500 supporters monégasques devraient donner de la voix dans l’Allianz Riviera, ce soir à 19 h, pour l’un des plus alléchants derbys des dernières saisons puisque le gagnant prendra la tête de la Ligue 1 (lire page sports).

Histoire de faire gentiment monter la pression, une abonnée de longue date a ainsi rappelé aux joueurs «qu’il y a beaucoup d’enfants abonnés à Monaco qui viennent de Nice et quand on perd le derby ces enfants ne vont plus à l’école pendant une semaine».

Au club depuis 2005 et chouchou des supporters, Valère Germain revient justement d’une brillante saison chez «l’ennemi».«Comment vas-tu te sentir quand tu vas rentrer à l’Allianz», s’est naturellement interrogé un abonné?

« ça va être un moment particulier.Un derby est toujours important pour nous les joueurs et vous les supporters. Je serai à 100 % pour aborder ce match et accroître notre avance en championnat!» l’a rassuré Germain.

L’attaquant en a profité pour vanter son association avec Falcao – «On s’apprécie sur, et en dehors, du terrain», a garanti celui qui conserve d’excellentes sensations de son duo en première mi-temps à Fenerbahçe.Avant la blessure de Falcao. Questionné sur son premier derby, le Colombien s’est montré serein. «Je me sens très bien, j’ai travaillé beaucoup pour revenir de ma blessure. C’est mon premier derby ; j’espère qu’on va gagner et que j’aiderai mes coéquipiers en marquant des buts», a confié le «Tigre» dans un français clair et concis.

« Valère, l’année dernière, pour le premier match de la saison, tu avais marqué un but pour l’OGCNice, je te demande d’en faire autant…», a conclu avec légèreté un abonné.

Vasilyev: "L’idée d’un stade modernisé avance"

Vasilyev se verrait bien signer les maquettes du futur stade.
Vasilyev se verrait bien signer les maquettes du futur stade. Photo C.D.

En tête des sollicitations lors de ce sympathique jeu de questions-réponses, le vice-président Vadim Vasilyev a dû répondre aux attentes quant à la rénovation du stade Louis-II. Un abonné: «Vous aviez un projet sportif mais vous aviez aussi un projet matériel. Un stade plus à l’image de Monaco, avec un accueil, des loges… Aujourd’hui, peut-on avoir une idée de l’avancement des négociations avec le gouvernement?»

«On est tous conscients que le stade Louis-II ne correspond pas aux besoins et aux critères de la Ligue française et, surtout, de l’UEFA. Après, ça ne dépend pas de nous puisque c’est la propriété de l’État monégasque. Mais je suis très content de voir que l’idée avance,il y a un groupe de travail au gouvernement et nous avons fourni nos idées d’amélioration. C’est un stade omnisports et il faut qu’il le reste. Il y a des études en cours et je sens, des retours que j’ai, que nous allons un jour avoir un nouveau stade, ou un stade modernisé, pour tout le monde.»

Bakayoko: une révélation modeste

Falcao dans le sens du coach.
Falcao dans le sens du coach. Photo C.D.

Blagueur et honnête, le coach Leonardo Jardim a réaffirmé qu’il avait «un groupe plus fort que l’année dernière» et que, par conséquent, il ne ferait pas d’impasse sur les coupes cette saison. «Je pense que cette année on pourra jouer plus à fond toutes les compétitions.Jeme rappelle le match contre Nantes [victoire 1-0 (but de Boschilia) avant le retour contre Villarreal, ndlr] où on avait changé 80 % de l’équipe et les jeunes joueurs ont donné une bonne image.Maintenant, je suis plus confiant quand je change quatre ou cinq joueurs, j’ai plus de solutions.»

Plus de compétitivité grâce aussi à des jeunes issus du centre de formation, conformément à la politique du club. « J’ai déjà fait jouer 23 joueurs.Il y a beaucoup de jeunes de qualité.Ce n’est pas un hasard si N’Doram, Mbappé, Diallo, Touré… ont déjà joué cette année. Quand nous avons besoin d’eux, ils répondent présent.»

Vainqueur de la dernière Gambardella, le club est amené à sortir d’autres pépites.«Avez-vous un œil sur Ivan Cardona (U19)?», a ainsi demandé un supporter. Et, là, le coach prévient.

«C’est un attaquant qui a fait sept ou huit entraînements avec nous. Mais attention, les performances d’un joueur en U19 ne sont pas forcément les mêmes en CFA et en Pro. Il a besoin de temps. Je regrette ça en France: quand un joueur fait de belles choses, on a tout de suite l’impression que c’est Messi.Tout le monde a besoin de temps et d’équilibre.Pourquoi Tiémoué est plus fort aujourd’hui? Parce que depuis deux années, il s’est adapté au travail et à Monaco (lire ci-dessus). Quand tu fais jouer un joueur qui n’est pas prêt, normalement ça ne peut pas marcher.»

Vasilyev: "On ne peut pas vivre sans transferts"

À la question «Quels sont vos objectifs au mercato d’hiver?», Vadim Vasilyev a été catégorique.

«Nous avons un très bon effectif, complet, je ne vois pas pourquoi il faudrait le renforcer. Il faut juste garder l’esprit actuel pour aller le plus loin possible. Je suis honnête avec vous, l’économie de notre club ne nous permet pas de vivre sans transferts. Le budget de notre club, sans transferts, correspond au milieu de tableau de la Ligue 1.Il faut en être conscient, c’est comme ça. Mais aujourd’hui, nous sommes là, nous sommes très forts et nous allons faire plus pour réussir.»


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct