“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Petit à petit, redevenir solide... Tout ce qu'il faut savoir avant AS Monaco- Amiens

Mis à jour le 06/12/2019 à 22:41 Publié le 07/12/2019 à 08:15
Buteur providentiel à Toulouse, Gelson Martins pourrait retrouver sa place dans le onze de départ, ce soir.

Buteur providentiel à Toulouse, Gelson Martins pourrait retrouver sa place dans le onze de départ, ce soir. Photo AFP

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Petit à petit, redevenir solide... Tout ce qu'il faut savoir avant AS Monaco- Amiens

En recevant une équipe d’Amiens dans le dur ce samedi à 20 heures (trois défaites de rang), Monaco doit surfer sur son succès ramené de Toulouse, mercredi, pour continuer à grimper au classement.

Le Match

Le stade Louis-II va sonner creux pour la réception d’Amiens, 17e. Non pas que l’affiche n’attire pas les foules - en fait, si, un peu - mais surtout parce que le climat social actuel en France ne va pas aider à garnir les tribunes monégasques puisque le trafic SNCF est quasi nul (voir ci-dessous).

C’est donc dans une ambiance presque confidentielle que l’ASM va accueillir une équipe malade, Amiens reste sur trois défaites consécutives importantes contre Rennes (1-3), Strasbourg (0-4), et Montpellier (2-4) et n’a jamais gagné sur le Rocher.

Ça tombe plutôt bien puisque la bande à Jardim a besoin de points et surtout de bonifier sa victoire obtenue à Toulouse, mercredi.

"On sait qu’il faut enchaîner, qu’il faut faire des séries. Gagner à Toulouse (2-1), c’était un peu une obligation, avance Benjamin Lecomte. Mais on se concentre sur nous. On sait qu’il faut enchaîner. On a perdu des points un peu bêtement. C’est pour ça qu’on est satisfaits de ramener ces 3 points de Toulouse. Là, il y a la réception d’Amiens, qui ne va pas être forcément facile".

Prudent, le portier monégasque s’attend à affronter un adversaire "qui cherche à aller récupérer des points à l’extérieur, c’est le genre d’équipe solide".

Fabregas de retour dans le onze ?

Favori sur le papier, Monaco ne doit plus perdre de points en route, surtout face à une équipe dont le budget annuel correspond au prix aligné par l’ASM pour recruter Keita Baldé à l’été 2017 (30 M).

Malgré tout, les matches se gagnent sur le terrain et non avec un tableau Excel. C’est d’ailleurs la marotte de Jardim qui a tenu à préciser que son adversaire du soir n’avait pas joué cette semaine (Amiens-Reims a été reporté).

"Amiens sera plus frais, c’est sûr. Mais nous aussi, on en a profité, contre Toulouse (Monaco - Paris-SG, prévu dimanche dernier, avait été reporté). Peut-être que c’est pour ça qu’on a été plus forts en deuxième mi-temps face à Toulouse. Maintenant, c’est à nous de bien faire notre travail à la maison, de rester forts".

Un match qui pourrait voir le retour de Cesc Fabregas dans le onze de départ ? Peut-être. Crédité d’une bonne rentrée à Toulouse, l’Espagnol tape à la porte même si son utilisation depuis le début de la saison interroge.

Jardim s’explique: "Cesc Fabregas a joué, mais après il s’est blessé... Nous avons un bel effectif, avec quatre ou cinq joueurs dans cette zone. Là j’ai pris la décision de le garder pour la deuxième mi-temps à Toulouse, mais je compte sur lui à 100% comme sur les autres. L’équipe a des solutions et tous les joueurs sont importants. Mais bien entendu qu’on compte beaucoup sur Cesc, sa technique incroyable, sa vision, son expérience et son leadership".

A 32 ans, l’Espagnol est moins exposé sur les matches à domicile, où Monaco a majoritairement la balle car on imagine mal les Amiénois venir concurrencer l’ASM dans la possession. Et face à une équipe qui va surtout venir pour ne pas s’exposer, sa qualité de passe sera précieuse. Car malgré la faible affluence attendue, Monaco n’a pas le choix face à Amiens s’il souhaite se rapprocher du podium, il faut l’emporter et peu importe la manière. Comme à Toulouse, en somme.

Hommage à Henri Biancheri

Une minute d’applaudissements sera observée avant le coup d’envoi du match en l’honneur de l’ancien joueur et directeur sportif de l’AS Monaco Henri Biancheri. Les hommes de Leonardo Jardim porteront un brassard noir pour marquer leur soutien à la famille et aux proches de l’ancienne gloire du club, disparue récemment.

Les compos probables 

La phrase 

“Monaco a retrouvé de l’efficacité. C’est un arsenal offensif très impressionnant qui va nécessiter de notre part une attention extrême.” Luka Elsner, entraîneur d’Amiens.

Le chiffre

0. Monaco n’a jamais encaissé de but face à Amiens au stade Louis-II en Ligue 1 en deux confrontations: victoire l’an dernier (2-0) et match nul en 2018 (0-0).

Louis-II touché par la grève de la SNCF

L’AS Monaco a tenu à informer ses supporters et toutes les personnes qui souhaitent assister à la rencontre face à Amiens, que le trafic ferroviaire sera très perturbé ce jour pour rejoindre et quitter la Principauté. En raison d’un mouvement social national de la SNCF, le trafic des trains sera quasiment nul. Aucun train ne sera notamment disponible à l’issue du match.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.