“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Opération de dégraissage à l'ASM pour le mercato d'hiver

Mis à jour le 04/01/2018 à 08:27 Publié le 04/01/2018 à 05:07

Opération de dégraissage à l'ASM pour le mercato d'hiver

Souhaitée par Leonardo Jardim après l'élimination en Ligue des champions, l'opération dégraissage de l'AS Monaco a déjà commencé avec les prêts de Meïté et Kongolo

Monaco n'a pas perdu de temps. Moins de 48 heures après l'ouverture officielle du mercato d'hiver, deux joueurs du Rocher ont fait leur valise : le défenseur Terence Kongolo (Huddersfield Town en Premier League) et le milieu de terrain Soualiho Meïté (Bordeaux). Les deux garçons ont été prêtés sans option d'achat, autant dire qu'ils reviendront à Monaco en juin prochain.

Ce sont aussi deux recrues de l'été (près de 25 millions d'euros investis sur les deux joueurs mine de rien) mais deux garçons qui n'ont pas réussi à se hisser dans le onze de départ de Leonardo Jardim sur cette phase aller.

En même temps, depuis l'élimination de toutes compétitions européennes, l'ASM avait annoncé la couleur : réduire le groupe professionnel, trop large.

«On n'a plus que trois compétitions et il faudra surtout réduire l'effectif. Monaco n'a jamais fait de gros mercatos d'hiver depuis que je suis là. Il faut que certains aillent jouer ailleurs. La priorité c'est de réduire le groupe, plutôt que de prendre des joueurs. Quand tu fermes le groupe, tout le monde est plus concentré. Et puis on n'aura pas toujours dix blessés comme en ce moment. J'aurai dix-huit joueurs avec moi, plus un ou deux jeunes et ça ira très bien. Quand on est à vingt-cinq joueurs, tu en laisses toujours quatorze dehors; ce n'est pas bon pour le projet du club et pas bon pour les joueurs eux-mêmes car notre objectif est qu'ils progressent», avançait Jardim au soir de la défaite à Porto (2-5), dernière sortie européenne de la saison.

Diakhaby, Boschilia, quel avenir à court terme ?

Avec un groupe de 22 joueurs de champs (sans compter les jeunes Serrano, Nguinda, Mboula et Sylla), Jardim avait sous la main un groupe très (trop) large pour permettre aux uns et aux autres de progresser.

Le projet monégasque est principalement axé sur la marge de progression. Et un jeune élément qui ne joue pas ne progresse pas.

C'est d'ailleurs le sens du message de l'agent de Kongolo, Rob Jansen, dans la presse peu de temps avant le départ du défenseur en Premier League : «Il est venu à Monaco avec un problème physique que le club a dû résoudre. Maintenant, il est à nouveau en forme mais il ne joue pas. Le groupe monégasque est très important. Nous travaillons actuellement pour qu'il rebondisse. Il doit jouer.»

Même son de cloche chez Meïté, hier, en marge de sa présentation officielle aux Girondins: «Comme j'ai manqué de temps de jeu à Monaco, j'étais à la recherche d'un club. Je souhaitais rester en France».

L'AS Monaco ne devrait pas en rester là, certains garçons ont besoin de jouer, et ce de manière régulière. A priori, le départ de Meïté pourrait permettre au jeune Kevin N'Doram d'intégrer la rotation au milieu où ils sont quatre pour deux places (Fabinho, Joao Moutinho, Tielemans et N'Doram).

Devant, en revanche, il y a embouteillage. Dans cet océan d'attaquants, Adama Diakhaby (11 matches de Ligue 1 mais seulement 4 titularisations) et surtout Gabriel Boschilia (17 minutes en trois matches) pourraient être amenés à évoluer sous d'autres cieux très prochainement. Boschilia, comme Adama Traoré, possède un profil unique mais le souci est surtout d'ordre physique.

Gravement blessés, les deux milieux offensifs peinent à retrouver la forme et rechutent souvent. Mais il s'agit de trouver le projet idoine pour ces garçons. L'an dernier, Adama Traoré avait été prêté six mois au Portugal, à Rio Ave, où il n'avait quasiment pas joué à cause de multiples rechutes (7 matches, aucune titularisation).

C'est donc un difficile challenge qui attend Michael Emenalo, le nouveau directeur sportif de l'ASM, trouver des projets intéressants mais temporaires pour les joueurs en manque de temps de jeu. Un garçon comme Rachid Ghezzal (12 matches mais seulement 3 titularisations) pourrait aussi être amené à glaner du temps de jeu loin du Rocher.

À moins que les soucis physiques récurrents de Stevan Jovetic (seulement 6 matches sur la phase aller, 264 minutes de jeu) ne permettent à l'ancien Lyonnais de grappiller plus de temps de jeu derrière le trio offensif Falcao-Baldé-Carrillo. Quoi qu'il en soit, Monaco a parfaitement débuté son opération dégraissage mais ce n'est sans doute pas terminé.

Pour rappel, l'an dernier, neuf joueurs avaient quitté le Rocher lors du mercato hivernal*.

*Paul Nardi,  Mehdi Beneddine et Tafsir Chérif, Corentin Jean, Adama Traoré, Lacina Traoré, Echejilé, Quentin Ngakoutou et Farès Bahlouli.


La suite du direct