“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

"On ne va pas s'emballer": Thierry Henry débriefe le match nul de son équipe à Bruges (1-1)

Mis à jour le 24/10/2018 à 22:42 Publié le 24/10/2018 à 22:32
Le coach Thierry Henry est conscient de la marge de progression de son équipe.

Le coach Thierry Henry est conscient de la marge de progression de son équipe. Photo AFP

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

"On ne va pas s'emballer": Thierry Henry débriefe le match nul de son équipe à Bruges (1-1)

L'entraîneur monégasque est conscient de la marge de progression de son équipe après le match nul 1-1 sur la pelouse du FC Bruges.

Ce match nul a-t-il un goût de victoire?

Une victoire reste une victoire. Moussa Sylla marque, mais il y a Jovetic qui se blesse. Diop rentre, il sert Moussa... Si on met ce but, il y a deux zéros. Mais avec des si, on peut refaire le monde. Au final on se retrouve à 1-1. On a souffert en fin de première mi-temps. Djibril a ressenti quelque chose donc on l'a remplacé... encore une fois, j'essaye de ressortir le positif. On a dû rééquilibrer le milieu en deuxième période. J'ai aimé l'intensité de l'équipe, la transition offensive et défensive de l'équipe. Il faut qu'on soit plus en confiance quand on a le ballon. Là, on a pris un point à l'extérieur... Mais non, ce n'est pas une victoire.

Avez-vous trouvé de la confiance?

Oui, au niveau de la combativité, de l'intensité. Quand on partait en contre, il y avait énormément de soutiens. Sur le ballon que Moussa et Golovin jouent en fin de match, si vous regardez, il y a une vague qui suit derrière en contre pour les accompagner. On a essayé d'être solide quand on n'avait pas le ballon, de produire du jeu quand on l'avait. Nous essayons de trouver des points sur lesquels nous appuyer. Ils ont eu la balle plus que nous.

Parlez nous du forfait de Benaglio et de la prestation de Badiashile?

Diego ne pouvait pas jouer. Loïc a joué et a fait un bon match même s'il nous a fait une petit frayeur sur une sortie. Mais ça arrive à tout le monde. J'ai trouvé qu'il a été bon.

Sentez-vous votre équipe sur le bon chemin?

Non, c'est tôt. On ne s'est pas emballé après la défaite à Strasbourg, on ne va pas s'emballer avec ce point à l'extérieur. Même si prendre un point à l'extérieur en Coupe d'Europe, ce n'est pas rien. Mais on ne va pas s'emballer. Petit à petit on essaye de reconstruire quelque chose.

Vous perdez Jovetic ce soir, après avoir perdu Falcao dimanche... êtes-vous agacé par cette situation?

Agacé, non. Il ne faut pas rester là dessus. Je ne connais pas le travail qui a été effectué avant, j'essaie d'avancer avec ce qu'on fait. On joue tous les trois jours en ce moment. Il y a une petite semaine après Dijon. Ce n'est pas évident mais j'essaye de positiver: Moussa Sylla a fait un bon match et Diop est bien entré. Aït-Bennasser et Tielemans ont été solideq au milieu et Nacer (Chadli) a été comme je l'aimais sur le côté gauche, dribbleur etc. Je préfère parler de ceux qui ont joué.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.