“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

"On a failli par égoïsme": les réactions après le match nul de l'OGC Nice face au Toulouse FC

Mis à jour le 15/03/2019 à 22:54 Publié le 15/03/2019 à 22:54
Patrick Vieira.

Patrick Vieira. Photo Sebastien Botella

"On a failli par égoïsme": les réactions après le match nul de l'OGC Nice face au Toulouse FC

Les Niçois ont craqué face aux Lillois (0-0), ce vendredi 15 mars à l'Allianz Riviera, lors d'un match comptant pour la 29e journée de Ligue 1.

>> RELIRE. OGC Nice - Toulouse FC: les notes des joueurs niçois

Patrick Vieira (entraîneur de Nice): "Le match nul est logique. Toulouse méritait de revenir au score. Malheureusement, on n’a pas su marquer ce deuxième but pour se mettre à l’abri. On a des situations, on joue très mal certains coups, on prend de mauvaises décisions, trop individuelles. On leur a donné l’opportunité de revenir, on a été plus ou moins solides, au milieu et devant. On était plutôt bien positionné, on ne concédait pas trop d’occasions, on a manqué de jeu collectif. On a failli devant par manque de justesse technique, par égoïsme. Boscagli? Il était mieux à l’entraînement ces dernières semaines, je trouve qu’il a été très bien après des moments compliqués. Je suis content pour lui, il a prouvé qu’il peut jouer à ce niveau. Il faut être consistant. L’Europe? ça va être compliqué mais on peut continuer de rêver."

Walter Benitez (gardien de Nice): "On doit marquer le deuxième but avant la pause pour gagner en confiance. On se retrouve à reculer en seconde période, Toulouse s’est créé des situations sur coups de pied arrêtés mais n’a pas vraiment eu d’occasions de but. Mais au final on concède l’égalisation, c’est vraiment frustrant. D’autant plus qu’on était plutôt performant à domicile depuis le début de la phase retour. On va se remettre au travail pour relever la tête à Dijon dès la reprise."

Malang Sarr (défenseur de Nice): "On est déçu et frustré, c’était un match à notre portée qu’on maîtrisait. Mais on n’a pas fait le nécessaire pour se mettre à l’abri, on l’a payé cash. ça peut arriver des mi-temps où on est moins bien techniquement, il faut défendre ensemble et se battre les uns pour les autres. On a failli sur ce point en encaissant l’égalisation alors qu’on avait les trois points en mains. ça gâche un petit peu tout ce qu’on avait fait de bien sur le restant des 90 minutes. On va attendre les résultats des autres équipes et préparer sereinement l’après-trêve avec l’espoir d’accrocher le haut de tableau parce que c’est ce que tout le monde souhaite."

Alain Casanova (entraîneur de Toulouse): "C’est un point mérité au vu de la deuxième mi-temps. Si on égalise avant, on peut gagner ce match. Nice peut breaker, mais ne le fait pas. On a contrôlé, on leur a pris le ballon alors que c’est une équipe qui aime l’avoir comme Paris et Lyon. Firmin (Mubélé), il bosse bien. Il peut apporter de la folie, scorer à tout moment. Les joueurs ont été récompensés. Atal nous a posé beaucoup de problèmes en première période. On a mieux contrôlé ensuite. On était beaucoup plus près les uns des autres."


La suite du direct