Rubriques




Se connecter à

"On a besoin des trois points". Après la belle victoire à Angers, l'AS Monaco veut "enchaîner" contre Metz

Vainqueur d'Angers mercredi (1-3), Monaco espère enchaîner une deuxième victoire consécutive en championnat au stade Louis-II contre Metz, 19e. Niko Kovac a présenté les clés du match devant la presse. Morceaux de conf'.

Leandra Iacono Publié le 04/12/2021 à 14:42, mis à jour le 04/12/2021 à 14:44
Niko Kovac avait le sourire après la victoire à Angers. Photo AFP

L'équipe contre Metz

"On a réalisé contre Angers notre meilleur match cette saison. En tant que coach, on aime gagner, jouer de cette façon. Ca ferait sens de reconduire la même équipe. Mais on a entraînement aujourd’hui (ce samedi). On va voir s’il y a des petits bobos, le ressenti global."

L'incapacité à enchaîner 

"Notre ambition est de gagner le prochain match, d’enchaîner. On en est capable. On ne peut pas changer le passé, on doit le laisser derrière nous. C’est de cette manière qu’on va pouvoir renouer avec une série de victoires. Si on continue sur notre lancée de mercredi, on pourra alors lancer des séries. Mais Metz est une équipe difficile à manœuvrer, qui défend beaucoup et bien. Il faut que l’on joue de manière agressive, qu’on domine avec et sans le ballon. Il faudra être proactif et pas à réaction."

Les difficultés à domicile

"12 points sur 24 possibles à domicile, ce n’est pas assez. On a mal commencé le championnat. Là, on reste sur deux nuls à la maison. On a joué beaucoup de matchs depuis le début de la saison, ce n’est pas une excuse mais ça peut être une réponse. Le classement est très serré, personne ne surperforme, hormis le PSG. C’est difficile pour toutes les équipes. On a besoin des trois points demain (lire ce dimanche). On verra ensuite ce qu’il se passera à l’extérieur contre Paris."

 

Des similitudes avec la fin d'année dernière

"On avait commencé de façon acceptable avant de faire une deuxième partie de saison fantastique. Aujourd'hui, les équipes nous attendent, sont bien préparées. On essaie de varier, de leur donner un peu plus de travail, d’apporter des choses nouvelles. On passe plus de temps au tableau, en réunion. Sur le dernier match, on a su causer plus de problèmes à Angers. J’ai le sentiment que les joueurs ont plus confiance, recommencent à croire à leurs qualités et à ce qu'ils sont capables de faire. Tactiquement, physiquement, ils font ce qu'il faut pour."

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.