Rubriques




Se connecter à

OL-OM: les images stupéfiantes de la bouteille qui a touché Payet en pleine tête

Le meneur de jeu de l'OM a reçu une bouteille en pleine tête dès la 5e minute de la rencontre opposant Lyon à Marseille dimanche soir. La Commission de discipline de la LFP a prévu de se réunir en urgence dès ce lundi.

AFP Publié le 22/11/2021 à 06:32, mis à jour le 22/11/2021 à 07:52
video
Le meneur de jeu de Marseille Dimitri Payet touché par une bouteille d'eau lancée depuis la tribune lors du match contre Lyon à Décines-Charpieu, le 21 novembre 2021 AFP / PHILIPPE DESMAZES

Le Marseillais Dimitri Payet touché par une bouteille d'eau, une rencontre définitivement interrompue: la Ligue 1 a revécu dimanche le triste épisode de Nice-OM fin août à l'occasion de "l'Olympico" Lyon-Marseille, arrêté dès la 5e minute et qui n'a jamais repris après deux heures d'attente.

La journée avait été riche en buts et rebondissements, la soirée est venue s'ajouter à la longue liste des incidents en tribunes et aux abords des stades cette saison en Ligue 1.

Le choc de la 14e journée avait à peine débuté quand Dimitri Payet a reçu une bouteille d'eau pleine sur le côté gauche du visage, lancée depuis le virage Nord du stade de l'OL.

 

Les joueurs des deux équipes ont regagné les vestiaires. Après deux heures d'attente et de tergiversations, entrecoupées d'une annonce de reprise du match par le speaker de l'OL vers 22h, la rencontre n'a pas repris.

Fin août déjà, le match entre Nice et l'OM avait été stoppé après un jet de bouteille sur le même Dimitri Payet. Le club niçois avait été sanctionné d'un retrait de deux points (dont un avec sursis) et le match rejoué le 27 octobre à Troyes (1-1).

"Après ces nouveaux faits extrêmement graves, la Commission de Discipline se réunira en urgence dès demain", a d'ores et déjà annoncé la Ligue de Football Professionnel.

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.