Rubriques




Se connecter à

OGC Nice: la fausse piste Steve Mandanda

Désireux de retrouver du temps de jeu en vue de la prochaine Coupe du monde, le portier de l'Olympique de Marseille est ouvert à un départ. Mais le Gym n’est pas disposé à lui offrir les garanties espérées.

William Humberset (avec V.M.) Publié le 20/01/2022 à 21:39, mis à jour le 20/01/2022 à 21:40
Steve Mandanda. Photo J-F. O

Le poste de gardien de but suscite la réflexion dans les bureaux de l’OGC Nice. Walter Benitez fait plutôt le job en numéro un, mais le portier argentin pourrait changer d’air cet été après six saisons sur la Côte d’Azur et l’obtention du passeport français qui lui évite le statut d’extra-communautaire en Europe.

Marcil Bulka, prêté par le PSG, ne devrait, lui, pas être conservé au poste de numéro 2 et toute une hiérarchie pourrait donc être à reconstruire à l’intersaison. Les dirigeants azuréens pensent naturellement à l’avenir et la situation de Steve Mandanda, relégué sur le banc par Pau Lopez à l’OM, aurait pu être intéressante pour le Gym.

Des contacts initiés en 2017

Julien Fournier et le portier de 36 ans s’apprécient depuis longtemps, des discussions avaient déjà eu lieu en 2017 au départ de l’international français de Crystal Palace. Finalement retourné à Marseille, Mandanda ne s’épanouit plus vraiment sur la Canebière cette saison. Sportivement d’une part (7 matchs toutes compétitions confondues), mais l’insécurité est également problématique pour un joueur cambriolé plusieurs fois. Saint-Etienne aurait tenté de l’attirer avant de se rabattre sur Paul Bernardoni, Mandanda n’était pas intéressé.

Resté très proche de Didier Digard, son ami du centre de formation havrais, l’ex-capitaine olympien envisageait plutôt un déménagement sur la Côte d’Azur pour raviver ses espoirs de figurer dans la liste des convoqués pour le Mondial au Qatar. Encore fallait-il jouer, une garantie que le Gym ne s’est pas permis de lui offrir au détriment de Benitez.

 

Atal déjà sur le chemin du retour

Le Gym va en revanche bénéficier d’un tout autre renfort ces prochains jours.

L’élimination surprise ce jeudi de l’Algérie dès la phase de groupes de la CAN a écourté le voyage de Youcef Atal au Cameroun. Titulaire lors des trois matchs de sa sélection, le latéral droit sera donc à disposition de Christophe Galtier pour le choc de Coupe de France au Parc des Princes, le 31 janvier (21h15). Cela risque en revanche d’être trop court pour le voir dès ce dimanche à Metz (13 heures).
De son côté, Mario Lemina, qui a quitté la CAN après avoir contracté le Covid, était présent au centre d’entraînement, ce jeudi. Les derniers examens cardiaques effectués ont été rassurants. Le Gabonais pourrait reprendre l’entraînement très prochainement.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.