Rubriques




Se connecter à

OGC Nice-AS Monaco: voici les notes des joueurs niçois

Avec un but et une passe décisive, l’attaquant niçois Andy Delort n’a pas raté ses débuts à l’Allianz.

Vincent Menichini Publié le 19/09/2021 à 19:45, mis à jour le 19/09/2021 à 19:47
Lors du derby Nice-Monaco du dimanche 19 septembre 2021. Photo AFP

Benitez (7) : énorme en fin de match pour détourner une tentative de Boadu, seul face à lui, il avait été battu de près par Gelson et sur penalty par Ben Yedder plus tôt dans le match. Présent dans les airs.

Lotomba (4) : timoré sur son côté droit, il a souffert en première période face à Caio Henrique. Un peu passif sur le premier but de l’ASM inscrit par Golovin. Il s’est claqué le mollet sur une ouverture et a été remplacé par Atal (56’), qui a tenté de mettre de la folie sur son côté droit.

Todibo (5) : moins souverain que lors des derniers matchs, il a laissé filer Boadu en fin de match, qui aurait pu coûter cher à son équipe.

 

Dante (5) : il a dû s’employer par moments pour contenir les offensives monégasques. Parfois sur un fil, il n’a jamais failli, comme depuis le début de saison. Des imprécisions à la relance.

Bard (5) : il a oublié Gelson sur l’ouverture du score mais s’est rattrapé en lançant parfaitement Gouiri sur l'égalisation. Il a mieux fini qu’il n’avait commencé. A son actif, un super retour pour contrer une frappe de Ben Yedder (32’).

Stengs (4) : à droite, cette fois, il a manqué de régularité dans sa performance. Techniquement à l’aise, il lui manque encore le petit coup de rein pour faire de vraies différences. Coupable d’une petite faute dans la surface sur Caio, mais une faute quand même. Remplacé par Daniliuc (89’)

Rosario (5) : quelques bonnes récupérations hautes, une tête au premier poteau détournée par Nübel sur sa ligne, de bonnes passes claquées, mais aussi quelques étourderies sur le plan technique. Remplacé par Thuram (89’).

 

Lemina (7) : un énorme impact à la récupération, qui lui a permis de régner dans l’entrejeu. Pour le plaisir, mais pas que, il s’est offert une roulette à la Zizou en première période. En taulier. Il sera suspendu à Lorient, mercredi.

Boudaoui (7) : en première période, il a semblé jouer avec le frein à main dans un rôle de milieu gauche, qu’il découvrait. C’était beaucoup mieux par la suite, avec notamment ce but marqué avec précision et relâchement, son deuxième de la saison, déjà.

Dolberg : touché au genou, il a été remplacé par Delort (15’) (8), qui pour sa première à l’Allianz Riviera a été dans tous les bons coups. D’une tête parfaite, il a d’abord égalisé, avant de régaler Boudaoui pour le 2-1 et d’obtenir un penalty en envoyant une volée sur le main de Badiashile. En deux entrées, il a marqué les esprits.

Gouiri (6) : il aurait dû être le héros niçois, une fois de plus, de ce derby, mais à 2-2, il a raté le cadre de Nübel sur penalty. De rage, il en a déchiré son maillot. Comment lui en vouloir… Avant cet impair, il avait déposé un centre sur la tête de Delort et effectué une percée de plus de cinquante mètres avant le but de Boudaoui. Au talent !

Arbitre : 5

 

Match : 7

Coach (6) : Après une nouvelle première période ratée, il a su trouver les mots pour redonner vie à son collectif. Quel réveil!

Le déroulé du match

27’ : coup franc de Golovin repris de la tête par Ben Yedder, Benitez s’interpose devant sa ligne.

32’ Golovin décale Caio qui centre pour Ben Yedder, super retour de Bard.

39’ (0-1) : Ben Yedder trouve Gelson qui dépose Bard et rate sa frappe, Golovin en profite pour tromper Benitez. 

51’ (1-1) : Bard lance Gouiri sur le côté gauche, ce dernier centre parfaitement sur la tête de Delort qui trompe Nübel.

66’ : corner de Gouiri prolongé de la tête par Rosario, Nübel sauve sur sa ligne.

69’ : centre de Stengs, Gouiri effectue une déviation parfaite pour Delort, qui voit sa frappe détourner de justesse par Disasi.

70’ : Todibo met un ballon dans la surface pour Delort, qui prend le meilleur de la tête sur Badiashile. Cela passe juste à côté de la lucarne de Nübel.

74’ (2-1) : énorme percée de Gouiri qui résiste à Tchouaméni et décale Delort. L’attaquant niçois centre pour Boudaoui qui bat Nübel.

77’ (2-2) : Caio Henrique est touché dans la surface par Stengs. Ben Yedder transforme le penalty.

82’ : Delort envoie une volée sur la main de Badiashile. Gouiri se charge du penalty, qu’il envoie dans les nuages. 

85’ : Boadu perd son duel seul face à Benitez.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.