Rubriques




Se connecter à

"Notre meilleur match en L1 cette saison", estime le coach de l'AS Monaco après la victoire 3-1 à Angers

Niko Kovac a tenu à féliciter ses joueurs après leur succès à Angers ce mercredi soir.

Ch. Rx Publié le 01/12/2021 à 22:23, mis à jour le 01/12/2021 à 22:23
Kovac heureux et fier de ses joueurs après la victoire 3-1 à Angers, ce mercredi soir. Photo Guillaume Souvant/AFP

Niko Kovac (entraîneur de Monaco)

"Félicitations à mes joueurs ! Je suis très heureux. On a dominé le match pendant 90 minutes. On a contrôlé avec et sans le ballon. On a mis de la pression sur leur ligne défensive et on a joué à notre niveau. C'était notre meilleur match en L1 cette saison. L'ambiance était très joyeuse dans le vestiaire, on n'avait plus gagné depuis quatre matchs en L1. On va savourer ce soir mais il faut garder ce niveau désormais. Dès demain, il ne faudra plus regarder le passé. On a besoin de plusieurs victoires d'affilée pour remonter au classement. Les gars étaient heureux pour Myron (Boadu, auteur de son premier but en L1, NDLR). Je le suis aussi. Il a bien pris bien la profondeur, sait jouer entre les lignes. Il est sorti avec des crampes et quelques douleurs parce qu'il avait peu joué auparavant, mais ça va."

Gérald Baticle (entraîneur d'Angers)

"C'est une défaite logique. J'ai vu un bon Monaco, surtout en première période. Si vous laissez une équipe mettre sa patte et prendre confiance, tu es alors en grande difficulté. On a manqué d'impact dans les duels et d'agressivité. Il faut gagner les duels au haut niveau. On a manqué également de vitesse dans les prises de décision pour aller de l'avant. On a tergiversé et fait les mauvais choix. On leur a permis d'être forts dans le duel et d'avoir des attaques dangereuses. Il a manqué beaucoup de choses individuellement et collectivement. Quand vous ne mettez pas les ingrédients, c'est la punition. Le troisième but a une importance capitale. On le sait. A 2-1, on y a cru. On aurait pu revenir à 2-2, ça aurait pu être un tournant. On a essayé de forcer mais le but de Disasi nous fait mal. On a couru tout le temps après les Monégasques, au score puis dans le jeu."

La phrase de Boadu

"Je suis reconnaissant envers le coach. Il m'a toujours témoigné sa confiance. Qu'un grand entraîneur comme lui le fasse m'a aidé. Il l'a fait chaque jour. Son soutien, c'est ce qui m'importait le plus. Je me fichais de ce que pouvait penser d'autres personnes."

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.