“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Niko Kovac ne veut pas "se chercher d'excuses" avant le choc de l'AS Monaco contre Lyon dimanche

Mis à jour le 30/04/2021 à 15:56 Publié le 30/04/2021 à 15:48
Son équipe est affaiblie par les absences mais Niko Kovac ne veut pas se chercher d'excuses avant d'affronter Lyon dimanche.

Son équipe est affaiblie par les absences mais Niko Kovac ne veut pas se chercher d'excuses avant d'affronter Lyon dimanche. Photo Sébastien Botella

Je découvre la nouvelle offre abonnés

Niko Kovac ne veut pas "se chercher d'excuses" avant le choc de l'AS Monaco contre Lyon dimanche

L'entraîneur de l'AS Monaco s'est exprimé en conférence de presse ce vendredi avant le choc de dimanche contre l'Olympique Lyonnais, capital pour la Ligue des Champions. Il devra faire avec un secteur offensif affaibli par les blessures de Diop et Jovetic et les cas de Covid-19 (Golovin, Gelson).

Coach, l’accumulation des absences en raison de la Covid et des blessures vous inquiète-t-elle en vue de la fin de saison et du choc de dimanche contre Lyon ?
Comme je l’ai déjà dit, on ne peut pas tout contrôler. Le club fait le nécessaire mais ça ne suffit pas toujours. Je ne veux pas chercher d’excuses, on a une belle équipe capable de faire face et de battre Lyon. Les joueurs en mesure de jouer donneront tout, en attendant le retour des autres. Jusqu’à maintenant on a été heureux, plutôt épargné par les blessures.

Je ne suis pas du genre à me plaindre. L'OL est un gros adversaire, mais j’ai 100% confiance dans les joueurs qui vont commencer le match ainsi qu'en ceux qui rentreront en cours de rencontre. 

C’est une belle opportunité pour l’équipe de montrer son caractère, d’être encore un peu plus soudée. Les attitudes, le travail à l’entraînement, l'atmosphère qui règne dans le groupe sont excellents. Dans ces circonstances-là, pourquoi ne pourrions-nous pas battre Lyon.

Vous vous attendez à un match tendu à l'image du quart de finale de Coupe de France (Monaco l'avait emporté 2 à 0) ?
Les matchs de Coupe sont toujours spéciaux, on veut passer, aller jusqu’au bout. Je ne sais pas à quel match on aura droit dimanche. L'arbitre qui officiera (Clément Turpin) est l'un des meilleurs d'Europe. Je ne me fais pas de soucis.

S'il y a match nul à la 90e minute, allez-vous gérer ou pousser pour gagner avec l'objectif de remporter le titre de champion de France? 
(Il sourit). Cela dépendra de la physionomie de la rencontre. Si on se crée des occasions, si on exerce une forte pression sur l’adversaire, on voudra continuer. A l’inverse, peut-être qu’on aura besoin d’être plus prudent. C’est un match dont on veut profiter. On n’a pas de pression. Ce qui va arriver maintenant, ce n’est que du bonus. On veut gagner tous les matchs mais je sais que Lyon est une super équipe avec un très bon coach. Un nul serait aussi un résultat positif. La vérité viendra du terrain.

"Je ne veux pas rajouter de la tension"

On vous a senti agacé pendant le match de Coupe France contre l'OL ? Y-a-t-il une rivalité forte avec les Lyonnais? 
Au contraire, je pense avoir été très calme. J’ai essayé de calmer les tensions. C’était un match couperet, Lyon a eu des opportunités en première période. Je ne veux pas rajouter de la tension avant le match de dimanche, ce n'est pas mon genre et ça ne sert à rien.

C'est la première fois que vous évoquez l'arbitre avant un match. C'est une donnée un peu plus importante que d'habitude?
Non pas du tout. Je ne parle jamais de l’arbitre, car je sais qu’il fait de son mieux. Vous ne m’avez jamais entendu me plaindre d’un arbitre. Les décisions arbitrales font partie de la vie du football. J'ai simplement dit que l'arbitre de dimanche est l'un des meilleurs au niveau européen. Je n'essaie pas de le faire basculer d’un côté ou un autre.

Vous êtes particulièrement diminué au niveau offensif. Il faut s'attendre à ce que des latéraux évoluent un peu plus haut, comme Aguilar par exemple?
En effet, il va nous manquer plusieurs joueurs offensifs. On doit donc trouver d’autres solutions. On est en pleine réflexion. On espère trouver le bon équilibre. 

Ce match, c'est un occasion de sortir définitivement Lyon de la course à la Ligue des Champions? 
C'est une belle option pour sécuriser la 3e place. On a accompli tous nos objectifs de début de saison, on a maintenant la possibilité d'en remplir d’autres. Si on arrive à rester troisième, c'est bien, mais ce n'est pas une obligation. Si ce n'est pas le cas, on réessaiera la saison prochaine. Ils ont la pression car ils veulent se qualifier pour la LDC. Si on gagne dimanche puis tous nos matchs jusqu’à la fin de la saison, on peut mettre un terme à leurs ambitions de C1. Mais beaucoup de choses peuvent se passer d’ici-là.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.