Rubriques




Se connecter à

Niko Kovac fait le point avant l'entrée en lice de l'AS Monaco en Coupe de France contre le Red Star

L'entraîneur de l'AS Monaco Niko Kovac s'est présenté devant la presse pour évoquer le match des 32es de finale contre le Red Star, pensionnaire de National, dimanche au stade Bauer. Morceaux de conf'.

L.I. Publié le 17/12/2021 à 14:26, mis à jour le 17/12/2021 à 14:28
Niko Kovac sur le banc de l'AS Monaco. Photo Jean-François Ottonello

La Coupe de France, un vrai objectif

"J’ai joué beaucoup de finales de Coupe dans ma carrière d'entraîneur. Cette année encore, on veut aller le plus loin possible. C’est difficile de jouer à l’extérieur contre ce genre d’équipes. On doit montrer notre meilleur visage. On ne va pas à Paris pour jouer, on va à Paris pour gagner."

La tentation de prendre le match à la légère

"C’est David contre Goliath. C’est toujours un danger de penser que vous êtes la meilleure équipe. Oui, on joue à un niveau supérieur mais la Coupe a ses propres règles. Le Red Star aura la volonté de se surpasser, et c’est l’état d’esprit qu’on devra avoir nous aussi. On va devoir imposer notre rythme. Si on se met à celui de l’adversaire, l’après-midi risque d'être très longue. Je prends ce match très sérieusement. Je respecte le Red Star. On a vu son dernier match contre Sedan en championnat (victoire 3-1). Je mettrai la meilleure équipe possible sur le terrain. C’est important de se qualifier et de bien préparer la venue de Rennes (mercredi) avec un résultat positif."

Le point sur les blessés

"Benoit Badiashile n’est toujours pas disponible, j’espère qu’il le sera contre Rennes. Ruben Aguilar s’est cassé le nez à l’entraînement hier (lire jeudi). Ce n'était pas très beau. Il va subir une intervention."

 

Le mercato

 "On n’en a pas parlé encore. Notre effectif est assez grand pour faire face aux nombreuses échéances. Il y a quelques blessés mais Dieu merci, la grande majorité du groupe est épargnée. Bien sûr, on ne sait jamais ce qui peut arriver. Certains clubs auront peut-être des besoins qui feront bouger le marché".

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.