“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

"Nice a de sérieux arguments"... Avant le derby, l'entraîneur de l'AS Monaco Niko Kovac se confie

Mis à jour le 02/02/2021 à 16:54 Publié le 02/02/2021 à 16:52
Niko Kovac a pointé du doigt le bilan positif de l'OGC Nice à l'extérieur où il a empoché 18 de ses 26 points cette saison.

Niko Kovac a pointé du doigt le bilan positif de l'OGC Nice à l'extérieur où il a empoché 18 de ses 26 points cette saison. Photo: Jean-François Ottonello

Monaco-matin, source d'infos de qualité

"Nice a de sérieux arguments"... Avant le derby, l'entraîneur de l'AS Monaco Niko Kovac se confie

A la veille du derby de la Côte d'Azur face à Nice, ce mercredi 3 février au Louis-II (21h), Niko Kovac a évoqué la rencontre. L'entraîneur monégasque, dont l'équipe est 4e à trois longueurs du podium, redoute les Aiglons et leur visage convaincant à l'extérieur. Même si le Gym est à la peine actuellement en championnat (13e, 26 pts).

Coach, votre dynamique est bonne (5 victoires de suite, 7 matchs sans revers) quand Nice est en souffrance. Que pouvez-vous craindre demain ?
Nous sommes satisfaits de nos performances, des résultats et de notre série, mais demain tout peut arriver et il ne faut pas l'oublier. On repart de zéro. Il faut mettre de côté les victoires et les défaites parce que c'est un derby, un match particulier. J'en ai joué beaucoup et je sais ce que ça représente. On va tout donner et s'attacher à faire le maximum pour continuer notre série et faire plaisir à nos supporters. Je pense que Nice a de sérieux arguments. Cette équipe a pris 18 de ses 26 points à l'extérieur (6e club de L1 en déplacement, NDLR).

Fin décembre, quand l'ASM a perdu trois matchs d'affilée, on a pensé que le club pouvait vivre une nouvelle saison délicate. Comment avez-vous redressé la barre sans paniquer ? Est-ce dû à votre expérience ?
Quand je suis arrivé, j'avais dit que les joueurs avaient besoin de travailler pendant six mois pour qu'ils puissent appliquer les consignes. Ils avaient besoin d'apprendre et de trouver les automatismes sur certaines situations. Aujourd'hui, ils méritent leurs performances actuelles. Nous avons développé les joueurs d'expérience et les jeunes, mais je connais la vie et le foot, tout peut basculer très vite.

"Les joueurs adhèrent au travail physique"

Le travail physique entrepris cette saison est-il la clé pour comprendre vos résultats actuels ?
Le football a changé. Il s'est modernisé. Il est devenu plus dynamique qu'il y a vingt ans et il faut se préparer, avoir du coffre. Pour moi, il sera de plus en plus un jeu où les qualités physiques sont importantes. Ce ne sera plus seulement jouer avec le ballon. On a besoin de mettre la pression sur l'adversaire pour lui faire prendre la mauvaise décision. Il est impossible de pratiquer notre jeu sans une bonne organisation, un physique et un état d'esprit. Je suis heureux que les coachs adverses soulignent nos capacités, notre endurance. Les joueurs adhèrent parce qu'ils se rendent compte de ce que ça leur apporte.

Pouvez-vous faire un point sur l'état des joueurs blessés ?
Pour le moment, Gelson Martins, qui a été opéré, est le seul blessé. Il est en soins. Le reste du groupe est en bonne santé et je tiens à souligner le très bon travail du staff médical. Je suis heureux parce que j'ai plus de choix. Même si ce sont des migraines à prévoir.

"Je suis satisfait de notre mercato"

Aleksandr Golovin, que vous n'avez pas titularisé à Nantes et que vous continuez de ménager après sa blessure à la cuisse, peut-il débuter face à Nice ?
Nous avons effectué un court entraînement ce matin, deux jours après le match à Nantes. Nous en avons un second prévu cet après-midi (lire ce mardi) et il est encore trop tôt pour savoir s'il aura l'opportunité de débuter. Je dois en discuter avec lui et le staff.

Quel bilan faites-vous du mercato ?
Je suis satisfait. J'ai vu que le marché était difficile. L'Angleterre est le championnat le plus riche mais il a moins recruté cet hiver. Nous avons réalisé une belle arrivée avec Diatta et j'ai aujourd'hui mon équipe. Elle est composée de 22-23 joueurs et c'est ce dont j'ai besoin. Faire trop de retouches d'un coup ne permettrait pas de travailler dans la sérénité.

Quel est votre point de vue sur les événements qui se sont déroulés à Marseille, Saint-Etienne ou Nice, où les supporters ont manifesté leur colère auprès des joueurs et des dirigeants ?
C'est un sujet complexe. Le football est un sport merveilleux, mais ce n'est pas la chose la plus importante au monde. Chacun veut gagner des matchs et terminer premier, mais ce que j'ai vu n'est pas la meilleure manière de faire. Ce ne sont pas des choses que j'apprécie.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.