“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Mondial féminin: vous voulez assister à France-Norvège à Nice? Dépêchez-vous, il reste encore des places

Mis à jour le 07/06/2019 à 15:45 Publié le 07/06/2019 à 14:14
En novembre dernier, les joueuses de Corinne Diacre avaient battu le Brésil (3-1) à l'Allianz Riviera.

En novembre dernier, les joueuses de Corinne Diacre avaient battu le Brésil (3-1) à l'Allianz Riviera. Photo Franck Fernandes

Mondial féminin: vous voulez assister à France-Norvège à Nice? Dépêchez-vous, il reste encore des places

L'équipe de France jouera peut-être le deuxième match de "sa" Coupe du monde à guichets fermés, mercredi 12 juin à Nice.

Si le Mondial de football féminin débute ce vendredi à 21h à Paris, avec France-Corée du Sud dans un Parc des Princes plein (47.600 spectateurs sont attendus), les Bleues défieront la Norvège mercredi 12 juin à Nice à la même heure.

6.000 places encore en vente

Le Comité d'organisation indique que 29.000 places ont été vendues pour la deuxième rencontre des Tricolores à l'Allianz Riviera, rebaptisée Stade de Nice le temps de la compétition par la Fifa pour des raisons commerciales.

Durant cette Coupe du monde, la capacité totale de l'Allianz Riviera, théâtre de six matchs, est de 35.100 sièges. Il reste donc 6.100 places en vente.

Pour se procurer un billet, il suffit de se rendre sur le site fifa.com

Ceux proposés à 9 euros sont partis comme des petits pains et seules des places à 21 et 33 euros restent disponibles.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct