“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Monaco submergé à Naples

Mis à jour le 08/08/2016 à 05:01 Publié le 08/08/2016 à 05:01
Bernardo Silva était titulaire hier soir mais il a raturé la plus belle occasion monégasque du match, en début de seconde période.

Bernardo Silva était titulaire hier soir mais il a raturé la plus belle occasion monégasque du match, en début de seconde période. AS Monaco

Monaco submergé à Naples

Leonardo Jardim avait choisi d'économiser ses cadres hier soir à Naples.

Leonardo Jardim avait choisi d'économiser ses cadres hier soir à Naples. Avant la reprise de la L1 vendredi contre Guingamp (20 h 30), suivie du barrage de Ligue des Champions à Villareal (aller le 17 août en Espagne), le huitième match amical de présaison de l'ASM était surtout l'occasion d'observer les éléments peu utilisés cet été. Puisque Sidibé, Germain, Subasic, Fabinho, Dirar et Falcao (blessé) avaient été laissés à la maison, quand Raggi, Lemar et Mendy figuraient, eux, sur le banc. Du onze de départ de ces dernières semaines, Bakayoko et Jemerson demeuraient les seuls survivants.

Comme il avait su le faire contre le Gym (3-0, le 1er août), dans son mythique San Paolo, le Napoli n'a pas connu de retard à l'allumage. Le vice-champion d'Italie a scoré à deux reprises dans les premières minutes, sur deux actions similaires où le club princier était pris dans la profondeur. Gabbiadini, déjà auteur d'un doublé contre Nice, a frappé quatre fois hier. Et s'est même payé le luxe d'une passe décisive sur le cinquième but et le missile d'Allan (5-0, 66').

Avant son caviar, l'international transalpin avait d'abord profité de la fébrilité de Jemerson pour scorer du gauche (1-0, 4'), puis d'une erreur d'appréciation du même Brésilien (peu aidé par le mauvais alignement de Glik) pour tromper à nouveau Badiashile du droit (2-0, 17'). En dehors de son manque d'automatismes avec Jemerson, dans une défense centrale new-look, Glik a montré des qualités dans la relance et le duel pour sa première titularisation sous le maillot à la diagonale. Son association en seconde période avec Raggi, sans être parfaitement au point, est celle qui amène le plus de garantie en Principauté. Le duo devrait débuter contre Guingamp.

Dans les couloirs, capitaine d'un soir, Tisserand, en difficulté devant Insigne sur le but du 4-0 (64'), a néanmoins fait preuve d'envie. Face à une arrière-garde compacte, le latéral droit monégasque a tenté d'amener le surnombre.

Il a aussi montré davantage de qualité technique que son homologue Echiéjilé, positionné côté gauche. Ce dernier, peu rassurant, s'est d'ailleurs fait enrhumer par Callejon pour concéder le penalty du 3-0 (48').

Au milieu, Bernardo Silva et Boschilia, chargés d'animer les couloirs, ont peiné à amener du danger.

Même si la plus belle opportunité de l'ASM, raturée par Bernardo, est venue d'un centre de Boschilia (54'). Monaco a surtout tenté sa chance de loin, sans grande réussite.

L'entrée de Mbappé (58') a amené du mieux dans ce domaine. Le gros point d'interrogation de la soirée concerne le poste de second avant-centre.

Qui sera capable d'épauler Germain en l'absence de Falcao dans le 4-4-2 de Jardim ? Hier soir, par son jeu dos au but et son activité, Ivan Cavaleiro a marqué des points par rapport à Love (transparent) et Carrillo (emprunté).


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct