Rubriques




Se connecter à

Monaco se débarrasse de Montpellier et entrevoit les places européennes

Monaco s'est logiquement imposé contre Montpellier (3-1), dimanche au Stade Louis-II lors de la 11e journée de L1, et reste près du podium au classement.

La rédaction Publié le 24/10/2021 à 19:30, mis à jour le 24/10/2021 à 19:32
Lors de Monaco - Montpellier. Photo C.D.

En déficit de points avant le match, l'équipe de la Principauté était dans l'obligation de l'emporter pour se maintenir proche de la "zone européenne".

Malgré dix dernières minutes compliquées, les hommes de Niko Kovac ont rendu une copie de qualité contre Montpellier, toujours aussi faible à l'extérieur (2 nuls et 3 défaites en 5 déplacements) et qui, avec 13 points peut commencer à regarder derrière.

Pour Monaco en revanche, qui a signé sa troisième victoire consécutive à domicile, les voyants sont au vert. Après sa belle victoire à Eindhoven (2-1) jeudi en Ligue Europa, Wissam Ben Yedder et les siens ont réussi à enchaîner.

Dès le début de la rencontre, Monaco a mis sous pression son adversaire. Chacun des attaquants a effectué un travail de harcèlement qui a rapidement été productif.

 

Après un peu plus d'un quart d'heure, les Monégasques avaient déjà battu Jonas Omlin à deux reprises. Décalé par Sofiane Diop, Caio Henrique, en grande forme actuellement et déjà double passeur décisif à Eindhoven jeudi en Ligue Europa, a fait grimper son compteur.

Très bon Gelson Martins

En L1, il en compile désormais quatre, puisque Kevin Volland a repris puissamment du gauche son centre à ras de terre pour inscrire son troisième but dans l'élite cette saison (1-0, 12e).

Ensuite, Gelson Martins, très impliqué, a récupéré le ballon dans les pieds de Nicolas Cozza. Volland, d'un rapide et subtil centre de l'extérieur du gauche, a offert à son capitaine Wissam Ben Yedder son sixième en L1 (2-0, 17e).

En première période, les Montpelliérains ne se sont contentés que de miettes, pour Teji Savanier, à côté (29e) et Stephy Mavididi sur Alexander Nübel (33e).

Conséquence: à la pause, Olivier Dall'Oglio a remplacé Cozza par Mihailo Ristic. Mais face à Martins, il lui a fallu six minutes pour être averti (52e). Il a aussi fait entrer l'attaquant Elye Wahi à la place du milieu Leroy.

 

Rien n'y a fait. Monaco a été supérieur. Alors que Montpellier était à dix, Junior Sambia blessé, Martins s'est encore illustré et s'est jeté victorieusement du gauche à la suite d'une frappe contrée de Caio Henrique, pour sceller le sort de la rencontre (3-0, 62e).

Pourtant, les nombreux changements de Kovac en fin de rencontre ont perturbé l'équilibre de son équipe. Strahinja Pavlovic, le jeune défenseur central serbe de Monaco, a fait une faute grossière sur Nicholas Gioacchini. Savanier a transformé le penalty (3-1, 81e) et ainsi instillé le doute dans les esprits monégasques.

Mais les Héraultais sont partis trop tard pour espérer quelque chose. Et Monaco s'est logiquement imposé.

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.