“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Monaco sans pitié

Mis à jour le 02/10/2016 à 05:07 Publié le 02/10/2016 à 05:07
Guido Carrillo a inscrit un doublé et réalisé un match plein.

Guido Carrillo a inscrit un doublé et réalisé un match plein. AFP

Monaco sans pitié

L'ASM menait tranquillement 3 à 0 à la pause et n'a pas eu à forcer son talent pour cartonner Metz (7-0). Ce matin, le club princier est leader de Ligue 1

Monaco a toussé 30 secondes. Le temps d'un crochet de Mevlüt Erding sur Kamil Glik. Et puis la machine monégasque s'est mise en route. Violemment. Sur la première accélération, Monaco ouvre le score. Sur la deuxième, profitant de la naïveté messine, le KO est fait. Sur la troisième, on frôle l'humiliation. 3-0 à la pause, sans forcer, emballez c'est pesé. Le penalty de Fabinho, le doublé de Carrillo et le dernier but de Boschilia, en seconde mi-temps, alourdiront la note. Au final, Monaco a tiré 16 fois au but (11 cadrés, 7 buts) et n'a jamais semblé se faire violence. C'était presque trop facile. 7-0,...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct