“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Monaco relance tout

Mis à jour le 07/03/2016 à 05:10 Publié le 07/03/2016 à 05:10
Mariotti et Pereira n'ont pu empêcher Koller de marquer.

Mariotti et Pereira n'ont pu empêcher Koller de marquer. F. W.

Je découvre la nouvelle offre abonnés

Monaco relance tout

Vainqueur sur les terres du leader berlugan, l'ASM III a redistribué les cartes

L'affiche de la journée de DHR a tenu ses promesses. Elle qui opposait deux équipes du trio de tête, Saint-Jean et Monaco III. Pour la JSSJB, l'occasion était belle d'éloigner un concurrent direct à l'accession en DH. Sauf que les affaires berluganes n'ont pas tourné comme prévu.

Dès la quatrième minute Sahour sortait sur blessure. Et les premières occasions se voulaient monégasques, par Koller (1' et 13'), puis Rafosse (19'). Elles échouaient. Les visiteurs inscrivaient le premier but par Fleural (21'). Le buteur s'y reprenait à deux fois pour tromper Quiez. Sur l'action, Hamri dribblait le gardien local, puis centrait en retrait. Fleural frappait une première fois, mais Pereira sauvait sur sa ligne. L'ouverture du score demeurait logique et méritée en faveur de la bande à Menez.

Saint-Jean essayait de revenir mais les Berlugans n'étaient pas dans leur match, entre manques de vivacité, de solutions et surtout d'intensité.

Il fallait attendre la reprise pour apercevoir une JSSJB avec davantage d'intentions. Elle poussait pour égaliser. Ses efforts étaient récompensés par un joli but de la tête du petit Mansilha. Le défenseur se trouvait à point nommé, suite à un beau coup franc botté par Giraud (61').

Cette égalisation promettait une dernière demi-heure palpitante. Mais les Berlugans restaient à hauteur de leur adversaire seulement six minutes. Sur un coup franc, l'inépuisable Koller battait Quiez de près (67').

Les locaux protestaient longuement sur la position de hors-jeu de deux Monégasques, mais le but était validé. Monaco reprenait les commandes (2-1).

Saint-Jean faisait le forcing pour revenir à nouveau. C'était sans compter sur le portier monégasque, Pivi.

Il réalisait trois arrêts décisifs. Tout d'abord en allant chercher le ballon qui prenait la direction de sa lucarne, puis en se détendant sur un coup franc des vingt mètres de Ferreri (80').

Il rééditait son exploit seulement quatre minutes plus tard, en détournant une tête de Gignoli, suite à un centre de Giraud. Enfin, pour achever son récital, il se couchait sur un beau tir de Pereira, monté aux avant-postes dans le temps additionnel (90'+2').

Le tableau d'affichage ne bougeait plus. Grâce à cette précieuse victoire, Monaco a relancé le championnat. Ce matin, Saint-Jean, Menton et l'ASM se tiennent en seulement deux points.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.