“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Monaco peut y croire

Mis à jour le 03/11/2017 à 05:30 Publié le 03/11/2017 à 05:29
Rony Lopes buteur et entouré de ses coéquipiers, l'image d'un Monaco conquérant à Istanbul.

Rony Lopes buteur et entouré de ses coéquipiers, l'image d'un Monaco conquérant à Istanbul. AFP

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Monaco peut y croire

Avec le nul ramené de Turquie face au Besiktas (1-1), l'AS Monaco n'a pas hypothéqué toutes ses chances de se qualifier. Mieux, il reste même des raisons d'espérer

Vous savez qu'on est capable de faire des miracles ». Mercredi soir, en quittant le stade du Besiktas après avoir ramené un point (1-1), Andrea Raggi s'est montré à la fois prudent et déterminé quant à l'avenir de l'AS Monaco en Ligue des champions. Dans la foulée de leur rencontre, débutait celle entre Porto et Leipzig. L'idéal aurait été que les deux équipes se quittent sur un match nul. Mais c'est finalement Porto qui l'a emporté (3-1). Résultat, si Monaco remporte ses deux prochaines rencontres et que Porto ne s'impose pas sur la pelouse du Besiktas lors de la prochaine journée, l'ASM serait qualifiée (voir ci-dessous).

Ce serait un coup de force énorme, surtout après avoir perdu ses deux premiers matches à domicile contre Porto et Besiktas.

« Les joueurs ont compris que cette rencontre était très importante et qu'il fallait donner le maximum, a reconnu Leonardo Jardim. C'est ce qu'ils ont fait. L'ambiance a donné de l'énergie à toute l'équipe et tout le monde a essayé de bien faire. C'est notre philosophie de travail. Seule une grosse équipe pouvait jouer à ce niveau dans cette ambiance. Je suis content d'eux. »

Dans le contenu, il y a effectivement de quoi être optimiste pour la suite.

Monaco n'a plus les genoux qui tremblent dans les grandes affiches. Il a retrouvé l'équilibre ainsi qu'un bloc équipe qui lui permet de croire à l'exploit. Battre Leipzig à la maison sera obligatoire.

De son côté, pour mettre tous les ingrédients de son côté, Monaco pourra compter sur les retours de Sidibé et Falcao pour battre Leipzig, mais devra se passer des services de Lemar (voir encadré). Touché à l'épaule et souffrant d'une entorse acromio-claviculaire, l'international français pourrait être absent 3 à 4 semaines. Leonardo Jardim se serait bien passé de cette tuile.

Fidèle à son système en 4-2-3-1 qui permet à son équipe de prendre des bourrasques sans perdre pied, il faudra bien installer un homme dans le couloir gauche. Keita Baldé n'a pas été très rassurant pendant près d'une heure, et Rachid Ghezzal n'a plus foulé une pelouse depuis le 26 septembre contre Porto.

Reste la solution Gabriel Boschilia. Toujours est-il que l'ASM n'a pas vraiment la capacité de remplacer une perte comme celle de Thomas Lemar.

Le gaucher a traversé une période de doutes mais il était revenu à son meilleur niveau dernièrement. Dans sa capacité à défendre et à percer les lignes, on ne fait pas mieux. Sans parler de son apport sur les phases arrêtées. Rassuré sur le fond, Leonardo Jardim est donc loin d'être tranquille. Avec cette blessure, il va devoir chercher de nouvelles solutions. Sans perturber l'équilibre enfin trouvé.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.