“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Monaco perd gros à Lille

Mis à jour le 10/04/2016 à 16:25 Publié le 10/04/2016 à 16:23
Vainqueur au Parc des Princes, face au PSG, on pensait Monaco à l'abri. On se trompait.

Vainqueur au Parc des Princes, face au PSG, on pensait Monaco à l'abri. On se trompait. Photo AFP

Monaco perd gros à Lille

Monaco n'est plus deuxième de la Ligue 1. A Lille, les Monégasques ont perdu gros. Ils ont perdu le match (4-1), mais bien plus que ça.

C'est simple: face au LOSC, ils ont volé en éclats. Le manque d'agressivité défensif a sauté aux yeux. En face, les hommes d'Antonetti se sont régalés. Ils ont pourtant perdu Civelli (carton rouge à la 54'). Mais Monaco a aussi été réduit à dix après l'expulsion d'Echiéjilé (65'). En tribune, Vadim Vasilyev et Claude Makelele avaient la mine des mauvais jours.

Troisième loin derrière le PSG et à une souffle de Lyon, avec quatre longueurs d'avance sur Rennes et cinq sur Nice avant Nice-Rennes, l'ASM aura fait la mauvaise opération de la journée. Inquiétant à cinq journées de la fin du championnat. Le LOSC qui signe là sa cinquième victoire de rang se replace dans la course à l'Europe. Vainqueur au Parc des Princes, face au PSG, on pensait Monaco à l'abri. Seul dans sa course folle à la 2e place. On se trompait. Les défaites contre Bordeaux et Lille ont tout remis en cause. Aux joueurs de Jardim de se remettre en question avant la venue de l'OM, dimanche au stade Louis-II.

Les buts

39 ’: centre dans la surface de Corchia, Eder – à la limite du hors-jeu au départ – remet de la tête au point de penalty pour Amalfitano qui oublie Carvalho et trompe Subasic (1-0). 67’ : à la suite d’un contre éclair lancé par Obbadi, Boufal se joue de trois défenseurs monégasques, décale Obbadi qui remet à Eder qui, d’un plat du pied, ajuste Subasic (2-0).
77’ : numéro de soliste de Boufal, côté gauche, qui enrhume Fabinho et Jemerson avant de servir Obbadi en retrait, le Marocain bat Subasic du gauche (3-0)
88’ : remontée de balle de Tallo qui sert dans le dos de Fabinho, Sidibé; le latéral gauche se présente seul face à Subasic et l’ajuste d’un plat du pied droit (4-0).
90+2’ : Bahlouli décoche une frappe du droit à l’entrée de la surface et bat Enyeama (4-1).

La phrase

"Certes, j'ai marqué mon premier but en Ligue 1, mais ce n'est pas une bonne journée pour moi. On vient de perdre 4-1. ça fait mal." Fares Bahlouli (ASM)


La suite du direct