“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Monaco ouvre la nouvelle saison de la Ligue 1 sur sa pelouse ce soir face à Toulouse

Mis à jour le 04/08/2017 à 07:51 Publié le 04/08/2017 à 05:08
Louis-II sera bien garni pour accueillir ses champions en titre, une première depuis le titre acquis en mai dernier lors d'une victoire contre Saint-Etienne à domicile.

Louis-II sera bien garni pour accueillir ses champions en titre, une première depuis le titre acquis en mai dernier lors d'une victoire contre Saint-Etienne à domicile. Photo Jean-François Ottonello

Monaco ouvre la nouvelle saison de la Ligue 1 sur sa pelouse ce soir face à Toulouse

Moins de trois mois après son sacre, Monaco retrouve Louis-II pour la première fois depuis le titre de champion de France et s'apprête à lancer officiellement la saison 2017-2018

Le retour des héros. On s'était quitté un soir de mai, un peu enivré, un peu fou, heureux de soulever un titre de champion de France si mérité. Mais le football est un éternel recommencement et ce que l'on a fêté hier a moins de sens aujourd'hui.

Ce soir, Monaco retrouve le Louis-II pour la première fois depuis son sacre. Mais tout a changé.

Certains visages familiers sont partis (Germain, Dirar, Bakayoko, Mendy, Silva), d'autres sont arrivés avec l'envie et l'ambition de devenir les chouchous de demain, comme Tielemans, Meïté, Kongolo ou Diakhaby.

Monaco, champion de France en titre, inaugure la saison de Ligue 1 en avant-première comme le veut la tradition. L'escouade de Leonardo Jardim accueille le Toulouse de Pascal Dupraz. Un TFC cabossé par un été compliqué avec une seule victoire en cinq matches de préparation et une infirmerie remplie.

Face à la plus jeune équipe d'Europe, Monaco est favori. Mais Jardim n'aime pas les étiquettes, lui qui a rappelé qu'il n'avait jamais remporté le moindre match inaugural à domicile depuis qu'il a pris en main le club de la Principauté (1).

Il y a un début à tout. Et puis ce nouveau millésime ne peut pas et ne doit pas être comme les autres. Personne n'attendait Monaco à un tel niveau l'an dernier - 95 points doit-on encore le rappeler... - et l'extraordinaire saison passée ne doit pas être une norme.

Malgré tout, le club de la Principauté demeure toujours ambitieux même si la balance de son mercato penche côté bénéfices. Si Monaco a beaucoup et très bien vendu, il a surtout bien acheté aussi. D'ailleurs, avant la conclusion de l'interminable feuilleton Neymar au PSG, l'ASM restait le club de Ligue 1 ayant le plus dépensé cet été (près de 60 millions d'euros). Signe d'une institution qui souhaite toujours bien figurer à la fois en championnat mais aussi en Ligue des champions, où le club reste sur une demi-finale de haute volée.

Évidemment, une première journée de Ligue 1, avec toute l'incertitude qui l'entoure, ne donne jamais vraiment le « la » mais une semaine après la déconvenue du Trophée des champions face au PSG (1-2) et au cœur d'un mercato extrêmement compliqué, notamment autour de l'avenir de Kylian Mbappé (qui aurait fait part à ses dirigeants de son envie de partir), un peu d'air frais ne ferait pas de mal.

C'est aussi ça, le lot des clubs qui amènent à un niveau international des jeunes talents. Il faut pouvoir les garder aussi longtemps que possible. Mais à Monaco on a bien compris que l'essence même du projet n'était pas d'aller contre la volonté des joueurs mais d'anticiper. De ce côté-là, difficile de ne pas saluer le travail de la direction.

Ce qui ne change pas non plus à Monaco l'été, c'est l'affluence du Louis-II. Quand les touristes sont sur la Côte d'Azur, ils ont toujours la bonne idée de se rendre au stade. Ce soir, ils seront plus de 14 000 à saluer la première des Champions de France. Avec une victoire en prime, la soirée serait parfaite.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct