Rubriques




Se connecter à

Monaco II tombe sur plus fort

Tout débutait mal pour les réservistes monégasques puisque les Etoilistes ont pu compter sur un incroyable dégagement, plein axe, du gardien de l'ASM Seydou Sy pour ouvrir le score.

Publié le 02/12/2018 à 05:08, mis à jour le 02/12/2018 à 05:08
Da Silva trompe Sy et scelle la défaite monégasque à Saint-Raphaël...
Da Silva trompe Sy et scelle la défaite monégasque à Saint-Raphaël... A. Lebel

Tout débutait mal pour les réservistes monégasques puisque les Etoilistes ont pu compter sur un incroyable dégagement, plein axe, du gardien de l'ASM Seydou Sy pour ouvrir le score. Mourabit en profitait et régalait Louis-Hon d'un splendide lob d'une trentaine de mètres qui permettait aux locaux de se mettre dans le bon sens dès les premières minutes de jeu (1-0, 6e).

 

Les Fréjusiens ont ensuite multiplié les occasions : une frappe de Gbohou sur un corner d'Orinel (21e) est passée, comme celle de Campeon quatre minutes plus tard, ou encore celle de Da Silva juste avant la pause, à côté de la mire monégasque. Campeon a aussi semblé louper l'immanquable d'une tête piquée à quelques secondes de la mi-temps. Mais les Varois ont su dompter la jeunesse de la Principauté et tuer le match juste avant la pause grâce à Da Silva qui, sur le coup, a su profiter de l'excellent travail de Mourabit sur l'aile gauche pour ajuster Sy d'une frappe à ras de terre (2-0, 45e).

Après la pause, l'ASM prenait plus le jeu à son compte et aurait pu revenir dans la partie si le penalty de Mbock ne s'était pas envolé dans le ciel raphaëlois à vingt minutes de la fin. Mais à part un coup franc d'Antonucci parfaitement sorti par Manero et à l'exception d'une frappe sur le poteau d'Isidor (80e), la jeunesse monégasque ne s'est pas montrée bien dangereuse. Elle concède donc sa troisième défaite de rang et s'enfonce au classement. L. S.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.