“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Monaco II : relever la tête

Mis à jour le 24/03/2018 à 05:12 Publié le 24/03/2018 à 05:12
Les réservistes monégasques ont une revanche à prendre après leur non-match à Toulon (0-5).

Les réservistes monégasques ont une revanche à prendre après leur non-match à Toulon (0-5). Luc Boutria

Monaco II : relever la tête

Ces derniers temps, les Monégasques étaient passés maîtres dans la distribution de raclées.

Ces derniers temps, les Monégasques étaient passés maîtres dans la distribution de raclées. Mais, en l'espace d'une semaine, ils ont connu les deux extrêmes. Flamboyant en attaque face à l'OM (6-1) il y a 14 jours, l'ASM II a connu une violente sortie de route à Toulon (5-0), la semaine dernière.

« Nous sommes passés complètement au travers, c'était un non-match, regrette David Bechkoura, l'entraîneur. Il faut respecter le football. Nous venons de voir ce qui arrive dans le cas contraire. »

Une défaite doublement amère puisque non seulement le score est lourd pour une équipe qui, hormis le revers concédé à Sète début novembre (3-0), n'a jamais connu pareil éclat, mais qui met également un terme à l'invincibilité des Asémistes en 2018.

« C'était peut-être un manque de fraîcheur, je ne sais pas. Il faudra relever la tête rapidement. »

A 18 heures, les réservistes monégasques feront face à des Sétois placés dans le ventre mou du championnat et qui se sont une nouvelle fois inclinés sur le terrain de Fréjus/St-Raphaël la semaine dernière. « Nous serons amener à souffrir, comme lors du match aller. Sète rivalise souvent avec les grosses équipes, il y aura une vraie opposition. J'espère que l'on sera en mesure de se remettre en question », lâche David Bechkoura.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct