“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Monaco II atomise l'OM

Mis à jour le 11/03/2018 à 05:11 Publié le 11/03/2018 à 05:11
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Monaco II atomise l'OM

Quand il est dans une telle forme, Sylla est irrésistible.

Quand il est dans une telle forme, Sylla est irrésistible. Adroit et altruiste, l'attaquant monégasque en a fait voir de toutes les couleurs à la réserve olympienne, hier soir (6-1). C'est simple, il est à l'origine de toutes les réalisations de son équipe avec un quadruplé (30', 42', 58', 70') et deux passes décisives.

« Ce sont tous les buts qu'il n'a pas mis en première partie de championnat, lançait en rigolant son entraîneur, David Bechkoura. Plus sérieusement, je suis très content pour lui. Je lui disais d'être beaucoup plus exigeant dans la surface. Il a réalisé un match plein. »

La partie avait pourtant mal débuté pour les Asémistes. Elle a même failli ne pas avoir lieu, tant le brouillard était bas à La Turbie. Revenus sur la pelouse après une heure d'indécision passée dans les vestiaires, les Monégasques étaient rapidement piégés par les Marseillais (0-1, 2'). « Nous nous sommes mis en handicap mais les joueurs ne se sont pas affolés et ont mis leur jeu en place. Ils ont bien réagi en organisant des attaques rapides », analysait David Bechkoura. Le show pouvait alors démarrer.

Inarrêtables, Sylla et ses équipiers portaient le danger à chaque montée de balle. Sertic, aligné au milieu avec la réserve olympienne, n'a rien pu faire. Le score prenait un peu plus d'ampleur et Etienne (50'), puis Bongiovanni (84') participaient à la fête sous les yeux du directeur sportif de l'OM, Andoni Zubizarreta qui, lui, affichait la tête des mauvais jours… Avec ce large succès, l'ASM II étend un peu plus son invincibilité en 2018 !

J.B.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.