“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Monaco gifle le Gym en CFA

Mis à jour le 15/12/2016 à 05:10 Publié le 15/12/2016 à 05:10
Le Gym de Bosetti n'a pas existé hier soir, face à l'ASM de Tirard. 	(Ph. C. Dodergny)
Monaco-matin, source d'infos de qualité

Monaco gifle le Gym en CFA

L'ASM a fait vivre un cauchemar au voisin niçois, hier soir à La Turbie (8-0)

On dit souvent qu'il faut être deux pour faire un grand match. Pour signer un 8-0 aussi, il faut être deux. Une équipe qui tend la joue, et l'autre qui met la gifle. Monaco a claqué 8 fois l'OGC Nice hier dans un derby qui n'en avait que le nom. A 4-0 à la mi-temps, on savait le match plié, oui. En deux, parfaitement, avec une deuxième période du même ordre. Ou plutôt désordre.

On aurait aimé vous parler de l'OGC Nice, mais vous l'aurez compris, c'est assez compliqué tant le onze de Bonadei a été absent dans tous les compartiments du jeu.

Hier, au centre d'entraînement de La Turbie, les Aiglons ont touché le fond. Enfin on espère parce qu'on ne voit pas comment ils pourraient faire pire. La défense dégageait la sérénité d'un relégable qui a de gros soucis à se faire s'il ne veut pas descendre en fin de saison. Et au milieu, si trois passes s'enchaînaient on était prêt à crier au miracle…

Sur le banc, Laurent Bonadei ruminait le déchet technique de ses protégés.

Ce matin, on a de la peine pour Alexy Bosetti, l'enfant du club, qui ne mérite pas de passer ses après-midi à attendre des ballons, ou à anticiper les mauvaises passes des siens. Dans ce marasme, on vous passe l'absence totale de révolte… bref, la coupe est bien pleine, inutile de tirer plus longtemps sur l'ambulance. Même du côté monégasque, on semblait plus gêné qu'autre chose.

« Je n'avais jamais connu un match comme ça », soulignait Irvin Cardona, en relevant les sourcils. Auteur d'un triplé, le néo pro affiche 11 buts au compteur cette saison et voit la vie un peu plus rose.

« On restait sur trois défaites d'affilée donc on avait vraiment à cœur de remporter ce match. Nous savions qu'il fallait faire deux mi-temps de qualité.»

Mission accomplie.

Outre les buts, Mbae, qui a dirigé de main de maître sa défense hier, retenait davantage le clean sheet. « Pour la confiance, c'est très bon de ne pas prendre de but. C'est un match référence forcément ». Car le défenseur ne cachait pas sa nervosité avant le derby.

« Il y a des défaites dans le derby qui nous marquent. C'est toujours le cas contre Nice. Les pros ont perdu 4-0, nous aussi en amical on s'était inclinés. Et je me souvenais aussi d'une défaite 6-2 en U19 ».

En un match, il a fait table rase du passé. Idéal pour se tourner vers l'avenir. « En fait, ce n'est que le début. La route est encore longue pour assurer le maintien », tempérait après la rencontre Souleymane Cissé. Le coach monégasque est fier de la prestation de ses joueurs. « On a joué jusqu'au bout. Depuis le début de saison, nos résultats ne collent pas forcément avec nos prestations. On n'a jamais été dominés par une équipe, mais on manquait d'efficacité en défense ou devant le but adverse. Ce soir, tout a fonctionné ».

Une partition réglée comme du papier à musique. En maestro, Boukholda. Le n°10 de l'ASM était dans tous les bons coups. A l'image de Beneddine qui sur le côté gauche a distillé d'excellents centres. Au milieu, Muyumba ratissait les ballons et enterrait au fil de la rencontre les espoirs niçois. Le Gym va devoir relever la tête. Et ça urge. Car avec un projet basé sur le jeu et la formation, ça ferait franchement tache de voir son équipe réserve descendre en CFA 2.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.