“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Monaco force cinq !

Mis à jour le 12/02/2017 à 05:07 Publié le 12/02/2017 à 05:07
Mbappé - Falcao, un duo qui a ridiculisé la défense messine hier soir.

Mbappé - Falcao, un duo qui a ridiculisé la défense messine hier soir. Cyril Dodergny

Monaco-matin, source d'infos de qualité

Monaco force cinq !

football ligue 1 (25e journée, face à metz)Grâce, notamment, à un triplé de Kyllian Mbappé, Monaco a étrillé Metz hier soir (5-0) et repris trois points d'avance sur Paris Saint-Germain en tête du championnat

Douze à zéro, aller-retour! 7-0 puis 5-0! Voilà le tarif que Monaco a infligé à Metz cette saison, grâce au triplé de Mbappé, 18 ans et buteur lors de trois des quatre derniers matches toutes compétitions confondues. Une humiliation ! D'ailleurs, les Messins ont peu apprécié. Boschilia, touché à un genou à la suite d'un tacle de Rivierez et sorti sur civière (69e), peut en témoigner.

Alors que s'approche l'alléchant duel aller avec Manchester City en Ligue des champions, le 21 février, les joueurs de Leonardo Jardim ont, en tout cas, expédié les affaires courantes.

Dans un système en 4-4-2 avec Cohade en soutien d'Erding en attaque, Metz avait pourtant l'ambition de contenir les débordements latéraux monégasques. Cela a duré huit minutes. Le temps pour Moutinho de faire apprécier son jeu long. Son ouverture parfaite plein axe trouvait Falcao qui, altruiste, remettait instantanément de la tête pour Mbappé. Le jeune prodige monégasque marquait du gauche sans contrôle (1-0, 8e).

Trois minutes plus tard, Moutinho effectuait cette fois-ci une diagonale parfaite côté droit pour Touré, lequel centrait au premier poteau pour son capitaine Falcao. Le Tigre passait aisément devant Falette et inscrivait une belle reprise du droit (2-0, 11e).

Le match était plié. Monaco gérait tranquillement tout en essayant de marquer une troisième fois, histoire d'assurer la victoire.

Cela ne tarda pas. Dix minutes après le deuxième but, Fabinho lançait Mbappé en profondeur côté gauche. Le gamin se jouait de Milan, puis exécutait Didillon d'une frappe à ras de terre pour inscrire un doublé (3-0, 21e). Avant la pause, Mendy d'une belle frappe (31e), Silva en dribble (34e), Mbappé (36e et 40e) ou Moutinho d'un enchaînement amortie poitrine-volée (40e) auraient même pu alourdir le score. Il était toutefois écrit que c'était le match de Mbappé. À la suite d'une magnifique percussion, Boschilia le décalait d'un subtil extérieur du gauche. Mbappé ne ratait pas l'offrande pour son premier triplé en pro, son 7e but de la saison en L1, (4-0, 50e).

Toujours en quête de buts, Falcao sentait que c'était l'occasion de faire aussi gonfler ses stats. Sur un centre parfait de Mendy au premier poteau, il était le plus prompt à couper pour marquer son 16ebut en L1, le 22e, toutes compétitions confondues (5-0, 55e).

Le reste de la rencontre n'était que gestion. Avec un seul point noir donc : la blessure de Boschilia (69). Mais Monaco a clairement repris sa marche en avant.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.