“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Monaco, de

Mis à jour le 12/05/2018 à 05:12 Publié le 12/05/2018 à 05:12
Les Monégasques au coup de sifflet contre Saint-Etienne, l'an dernier, avec une victoire qui offre le titre de champion de France.

Les Monégasques au coup de sifflet contre Saint-Etienne, l'an dernier, avec une victoire qui offre le titre de champion de France. Cyril Dodergny

Monaco, de

football ligue 1 (37e journée, avec la réception de saint-étienne, à 21 heures)Il y a un peu moins d'un an, le 17 mai 2017, Monaco battait Saint-Etienne au stade Louis-II (2-0) et devenait champion de France. Ce soir, c'est le podium qui est en jeu. Si proche, si loin

La fin de soirée risque d'être légèrement différente. Lors de la dernière visite de Saint-Etienne sur le Rocher, le 17 mai 2017, la nuit avait été courte. Pour certains elle fut blanche. Andrea Raggi, par exemple, avait fini dans un salon de tatouage pour en ressortir avec le blason de l'ASM sur le bras pour dignement fêter le titre de champion de France. D'autres ont tutoyé la nuit avec une cravate autour du crâne et la chemise grande ouverte (coucou Bernardo Silva). Une soirée folle. C'était il y a 360 jours.

On a l'impression que c'était hier mais cela semble si loin.

Ce soir, il n'y aura pas de...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct