“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Monaco assure face à la Crau 2-0

Mis à jour le 18/02/2020 à 11:24 Publié le 18/02/2020 à 11:24
La capitaine Houleyemata Deme en patronne en défense centrale
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Monaco assure face à la Crau 2-0

Dimanche après-midi, l’AS Monaco féminines recevait l’équipe de l’US Carqueiranne exceptionnellement au Stade Didier Deschamps à Cap-d’Ail.

Dimanche après-midi, l’AS Monaco féminines recevait l’équipe de l’US Carqueiranne exceptionnellement au Stade Didier Deschamps à Cap-d’Ail. Sur le podium au coup d’envoi, l’objectif était simple : l’emporter avec la manière face à une équipe positionnée en fond de classement.

D’entrée et sous le regard attentif de Jean Petit (le conseiller sportif du club, N.D.L.R.) présent en tribunes, Patricia Correira de Meneses ouvrait le score dès 23 secondes de jeu à la suite d’un excellent travail sur le flanc gauche de Fortes qui a su donner un caviar pour sa coéquipière, seule au second poteau. Quelques minutes plus tard, c’est Correira de Meneses qui se chargeait de délivrer un magnifique centre à ras-de-terre pour Fortes qui loupait le cadre (8’). La connexion entre les deux joueuses a été la clé de la belle entrée en matière de l’ASM FF. Une minute plus tard, Correira de Meneses s’offrait un doublé mérité suite à un travail individuel et en finissant parfaitement son action avec beaucoup de détermination malgré le retour de la défense varoise (2-0).

Peyron touchée aux ligaments

Mia Bes s’essaya par deux fois sur coup franc (11’et 18’) mais ne trouvait pas le chemin des filets. Le point noir de la rencontre est la sortie prématurée d’Amandine Peyron à la 21e minute « touchée aux ligaments du genou » selon le staff monégasque. En véritable leader technique à seulement 17 ans, Eva Towara a su exploiter l’étendue de son talent tout au long de la rencontre. À la reprise, un faux rythme s’installait au fil des minutes ce qui n’entraînait pas la satisfaction de Stéphane Guigo. « Je suis satisfait du match proposé. La volonté d’aller marquer d’entrée était l’une de mes consignes avant la rencontre. Cela a été respecté par mes joueuses. Au bout de 2-0 il fallait gérer le match. Le point noir de la journée est la blessure d’Amandine Peyron. » a-t-il déclaré. Après plusieurs tentatives sur coup franc et sur des frappes lointaines détournées par Gaëlle Vigne la gardienne varoise, Annison Gueguen concluait un face-à-face sur une passe décisive de Mia Bes en toute fin de rencontre. L’ASM FF conserve sa troisième place avec 4 points d’avance sur l’Olympique de Marseille II, futur adversaire des Monégasques le 23 février prochain.

À seulement 17 ans Eva Towara impressionne déjà.
À seulement 17 ans Eva Towara impressionne déjà. R.R.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.