“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Monaco a perdu plus qu'un derby face à Nice

Mis à jour le 23/09/2016 à 05:05 Publié le 23/09/2016 à 05:05
Pour cette faute sur Valentin Eysseric, Tiémoué Bakayoko a été sanctionné d'un carton rouge qui le prive automatiquement, et au minimum, du match contre Angers demain.

Pour cette faute sur Valentin Eysseric, Tiémoué Bakayoko a été sanctionné d'un carton rouge qui le prive automatiquement, et au minimum, du match contre Angers demain. Sébastien Botella/Patrice Lapoirie

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Monaco a perdu plus qu'un derby face à Nice

Avant le match à Nice, l'ASM portait fièrement le costume de leader, était invaincue et surfait sur une série de 7 victoires. Balayée 4-0, et privée de deux joueurs majeurs, comment va-t-elle réagir ?

Toutes les bonnes séries ont une fin. Ce poncif, tous les clubs l'ont connu, même le Real de Zizou, incapable de battre le record de Guardiola dans la dernière ligne droite.

Mais celui qui aurait pu imaginer un tel crash de l'ASM en terre niçoise doit avoir les poches bien remplies désormais.

Invaincus depuis le début de saison, leaders, tombeurs du PSG ou de Tottenham, les hommes de Jardim avaient largement de quoi bomber le torse en pénétrant sur la pelouse de l'Allianz Rivera. Même face au Gym de Balotelli.

Pourtant, rien ne s'est passé comme prévu. La série a pris fin, la défense explosé, le fauteuil de leader été chassé par le voisin, quant à Falcao (commotion cérébrale) et Bakayoko (expulsion) ils manqueront à l'appel demain. ça fait lourd pour un derby.

Hier midi, Leonardo Jardim est pourtant apparu relativement détendu face à la presse. A deux jours du match contre Angers, il a davantage été interrogé sur les raisons de ce revers que sur la bonne dynamique des joueurs du Maine-et-Loire. Le Portugais s'y attendait et avait préparé son coup. Son arme ? Une citation de Rudyard Kipling, un romancier britannique du début du XXe siècle, qu'il a fait distribuer à l'assistance. « Si tu peux rencontrer Triomphe après Défaite et recevoir ces deux menteurs d'un même front, si tu peux conserver ton courage et ta tête quand tous les autres les perdront... »

Pour faire plus simple, pas question de paniquer après une défaite, comme il n'y avait pas de raison de fanfaronner avant.

« Nous n'allons pas changer de comportement, il faut garder la sérénité, c'est très important, a détaillé le coach. J'ai revu le match, je n'ai pas changé d'avis. Nous avons manqué de simplicité, de rigueur et tout a souri à l'adversaire, donc le score est sévère. On peut s'interroger après une défaite, mais c'est aussi l'équipe qui a gagné à Paris et à Tottenham ».

L'argument est valable à condition de vite rebondir. Et le calendrier démentiel des joueurs de la Principauté (Angers demain, Leverkusen mardi, puis à Metz le 1er octobre) va permettre de rapidement chasser les mauvais souvenirs de l'Allianz.

« On va vite oublier Nice, c'est du passé et se concentrer sur Angers. Il n'y pas de raison de se mettre la pression », a avancé Almamy Touré, qui devrait être titularisé.

Avant même de perdre Falcao devant et Bakayoko au milieu, Jardim avait prévu de faire tourner demain contre Angers.

« C'est nécessaire pour garder de l'intensité. D'autres joueurs vont jouer, ça va leur offrir des opportunités ».

Touré, Traoré, Germain, Carrillo se tiennent prêts. Et peut-être même Benjamin Mendy qui a fait son retour dans le groupe et postule pour demain. La seule bonne nouvelle du jour pour Jardim.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.