“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Mercato: l'AS Monaco change déjà littéralement de visage

Mis à jour le 21/06/2017 à 08:08 Publié le 21/06/2017 à 05:26
Des onze titulaires qui ont disputé la finale de Coupe de la Ligue face au PSG, Bernardo Silva est déjà parti, Valère Germain et Tiémoué Bakayoko devraient suivre et rien n'est acté pour Kylian Mbappé et Benjamin Mendy.

Des onze titulaires qui ont disputé la finale de Coupe de la Ligue face au PSG, Bernardo Silva est déjà parti, Valère Germain et Tiémoué Bakayoko devraient suivre et rien n'est acté pour Kylian Mbappé et Benjamin Mendy. Jean-François Ottonello

Mercato: l'AS Monaco change déjà littéralement de visage

Le champion de France 2017 est attaqué par les plus grands clubs européens sur ses titulaires. Malgré des départs actés et d'autres à venir, l'ASM a déjà tout anticipé ou presque

Entre 2014 et 2015, quand Monaco réalisait des ventes XXL*, le projet de l'ASM a souvent été comparé à un garde-meubles. A savoir un club qui permettait à des jeunes pousses d'exploser sur une durée déterminée avant d'être revendues très cher ailleurs. Le projet monégasque ne peut pas se résumer qu'à cela.

Oui, il y a une dimension économique qui oblige l'ASM a se séparer de ses meilleurs éléments lorsque des offres conséquentes arrivent mais Monaco sait aussi retenir ses joueurs. Pour preuve Fabinho, Falcao et Joao Moutinho sont arrivés en 2013, Subasic va entamer sa septième saison en Principauté, Lemar sa troisième.

Bref, Monaco arrive à conserver certains joueurs. Mais pas tous. Surtout après une telle saison...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct