“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Mercato: l'AS Monaco change déjà littéralement de visage

Mis à jour le 21/06/2017 à 08:08 Publié le 21/06/2017 à 05:26
Des onze titulaires qui ont disputé la finale de Coupe de la Ligue face au PSG, Bernardo Silva est déjà parti, Valère Germain et Tiémoué Bakayoko devraient suivre et rien n'est acté pour Kylian Mbappé et Benjamin Mendy.

Des onze titulaires qui ont disputé la finale de Coupe de la Ligue face au PSG, Bernardo Silva est déjà parti, Valère Germain et Tiémoué Bakayoko devraient suivre et rien n'est acté pour Kylian Mbappé et Benjamin Mendy. Jean-François Ottonello

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Mercato: l'AS Monaco change déjà littéralement de visage

Le champion de France 2017 est attaqué par les plus grands clubs européens sur ses titulaires. Malgré des départs actés et d'autres à venir, l'ASM a déjà tout anticipé ou presque

Entre 2014 et 2015, quand Monaco réalisait des ventes XXL*, le projet de l'ASM a souvent été comparé à un garde-meubles. A savoir un club qui permettait à des jeunes pousses d'exploser sur une durée déterminée avant d'être revendues très cher ailleurs. Le projet monégasque ne peut pas se résumer qu'à cela.

Oui, il y a une dimension économique qui oblige l'ASM a se séparer de ses meilleurs éléments lorsque des offres conséquentes arrivent mais Monaco sait aussi retenir ses joueurs. Pour preuve Fabinho, Falcao et Joao Moutinho sont arrivés en 2013, Subasic va entamer sa septième saison en Principauté, Lemar sa troisième.

Bref, Monaco arrive à conserver certains joueurs. Mais pas tous. Surtout après une telle saison 2016-2017.

Fin mai, Bernardo Silva a pris la direction de Manchester City après trois saisons sur le Rocher (moyennant 70 millions d'euros bonus compris). Dans les prochains jours, Valère Germain et Tiémoué Bakayoko pourraient, eux aussi, quitter l'ASM. Fabinho, Kylian Mbappé et Benjamin Mendy ne sont pas encore certains à 100% de demeurer Monégasques la saison prochaine tant leurs profils attirent les grosses écuries européennes. Malgré tout, Monaco présente un groupe, au moment où nous écrivons ses lignes, à la fois jeune, expérimenté, talentueux et polyvalent.

La préparation comme test

A la reprise le 30 juin prochain, de nombreux joueurs prêtés seront présents à la Turbie. Parmi eux, certains devraient postuler à une place dans la rotation en fonction de leurs performances durant la préparation estivale. On pense à Rony Lopes et Allan Saint-Maximin. Les deux milieux excentrés sortent de deux belles saisons à Lille et Bastia et pourraient avoir un rôle à jouer si Jardim estime qu'ils sont prêts. D'autant que le côté droit du 4-4-2 a été laissé libre à la suite du départ de Bernardo Silva. Par ailleurs, Gabriel Boschilia, successeur programmé, se remet d'une grave blessure au genou. D'autres garçons passeront un sérieux test durant ce mois de juillet. Adama Traoré, recruté pour plus de 12 millions d'euros en 2015 mais gravement blessé à la cheville dans la foulée, appartient à cette catégorie. Le Malien, prêté au Portugal depuis janvier, sera observé de près. On s'attardera aussi au sort réservé à Irvin Cardona ou au jeune espoir Ruben Vinagre, latéral gauche prometteur qui a récemment prolongé jusqu'en 2022. Même raisonnement concernant les Belges Antonucci et Bongiovanni qui peuvent prétendre au groupe professionnel à moins que leur avenir ne se dessine plutôt du côté de Bruges (voir encadré).

Mboula en approche

Numériquement, Monaco compte trois latéraux droits (Sidibé, Touré, Gaspar) mais qu'une seule doublure au binôme Jemerson-Glik en la personne de Raggi. Abdou Diallo, qui occupait le poste de quatrième central, devrait aller chercher du temps de jeu ailleurs. C'est sans doute le seul poste où l'ASM cherche absolument un renfort, d'où les pistes Diop (Toulouse) et Gnagnon (Rennes). Ailleurs, Monaco a déjà doublé, voire triplé les postes.

Offensivement, l'arrivée (officialisée hier) du jeune Barcelonais Jordi Mboula (18 ans, meilleur buteur de la dernière Youth League avec Barcelone) pourrait redistribuer les cartes sur le front droit de l'attaque.

Déjà très actif sur le marché des transferts (quatre recrues, deux départs) et entouré de rumeurs en permanence, Monaco aura une équipe compétitive la saison prochaine. Ce premier mercato entièrement géré par Antonio Cordon, le directeur sportif espagnol débarqué l'été dernier, confirme que l'ASM anticipe tout. Ou presque. Actuellement, seul le cas Joao Moutinho, à qui il reste un an de contrat, ne semble pas avoir été tranché.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.