“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Maripan c'est fou, les notes des joueurs de l'AS Monaco après la victoire à Nantes (1-2)

Mis à jour le 01/02/2021 à 00:13 Publié le 01/02/2021 à 00:12
Maripan félicité par Ben Yedder.

Maripan félicité par Ben Yedder. Photo AFP

Je découvre la nouvelle offre abonnés

Maripan c'est fou, les notes des joueurs de l'AS Monaco après la victoire à Nantes (1-2)

Remplaçant il y a encore quelques semaines, le Chilien Maripan enchaîne les titularisations et les buts. Il en est à quatre sur les cinq derniers matchs.

LECOMTE 5: il veille au premier poteau sur la tête de Girotto (5’) et lit bien le coup franc de Corchia (45’). Il a replacé sa défense sur les contres nantais pour lui éviter des tracas. Il ne peut rien faire sur le but de Emond, seul face à lui.

SIDIBÉ 7: il a plutôt bien surveillé le feu follet Simon. Le Nigérian l’a rarement pris de vitesse. Le champion du monde considère qu’il monte en puissance. C’est ce qu’il disait cette semaine et ça se voit. Sa passe décisive pour Maripan est de toute beauté. Elle a lancé l’ASM juste avant la pause.

MARIPAN 7: ses interventions sont toujours aussi tranchantes. Il a mis Kolo Muani dans sa poche et tiré la fermeture éclair. Et comme si ça ne suffisait pas, le Chilien continue de tourmenter les défenses adverses en jouant les renards. Il a signé son quatrième but en cinq matchs. Sa trajectoire est insensée. Kovac chante ses louanges et c’est mérité !

BADIASHILE 6: il a apporté de la présence dans les airs, même s’il est en retard sur la déviation de Girotto qui amène le but des Canaris. Aux côtés de Maripan, il se sent à l’aise et se veut souvent bien placé. Il a aussi coupé quelques centres chauds pour sceller une bonne prestation.

CAIO HENRIQUE 7: il a amené quelques centres qui ont débouché sur des corners. Son entente avec Diop a été très précieuse en première période. Défensivement, bien que facilement éliminé par Kolo Muani (21’), il a été peu mis en difficulté. Mais son match restera marqué, avant tout, par sa louche à destination de Volland sur le second but de l’ASM. Un bijou!

DIATTA 5: titularisé pour la première fois, le Sénégalais n’a pas fait d’énormes différences dans le un contre un, là où il est attendu. A sa décharge, le bloc bas nantais ne l’a pas aidé. Il aurait pu libérer son ballon plus vite par séquences, mais il a néanmoins réalisé un match cohérent et appliqué. Un gros tacle défensif sur Louza qui lui vaut un jaune (17’), mais qui a démontré son implication défensive. Remplacé par Golovin (69’) qui oublie Emond sur la réduction du score nantaise.

FOFANA 6: il s’est essayé deux fois de loin mais n’a pas été en réussite. Il a été précieux, comme Tchouaméni, dans l’équilibre de l’équipe et pour arracher des ballons dans l’entrejeu. Il n’est pas loin d’être passeur décisif, mais Ben Yedder, servi sur un plateau, a croqué l’offrande (47’). Remplacé par Luis (79’).

TCHOUAMÉNI 7: dans la bagarre du milieu, il n’a pas rechigné. Il aurait dû signer son deuxième but en deux matchs mais M. Leonard le refuse pour une faute inexistante sur Louza (36’), avant que le poteau et Lafont ne s’en mêlent (70’). Il a clairement franchi un cap sur son apport offensif.

DIOP 7: dès qu’il est touché entre les lignes, le jeu s’éclaire. Il voit vite, crochète, décale, oriente et gagne des fautes. Bref, il sait tout faire. Il trouve le poteau sur une demi-volée savoureuse (17’). Ce gamin a de la magie dans les pieds. Il est aussi au départ du second but par son pressing. Remplacé par Ballo-Touré (90’).

VOLLAND 6: l’Allemand a, d’abord, été très discret. Pallois l’a éteint en première période. Et quand il a eu des opportunités, ses tirs sont tombés sur des Canaris. Il a eu le mérite de ne pas lâcher et de signer son 11e but de la saison. Une valeur sûre. Remplacé par Pellegri (79’).

BEN YEDDER 4: il a eu du déchet dos au but pour conserver les ballons. Il croise trop sa frappe (25’). Il se ferme ensuite l’angle de frappe en se remettant sur son pied droit au lieu de tenter sa chance du gauche (47’) et tergiverse encore (53’). Bref, un match où il n’a pas fait preuve de réalisme. Remplacé par Jovetic (69’).

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.