“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Luiz Gustavo de Marseille dans le viseur de l'AS Monaco

Mis à jour le 29/08/2019 à 09:07 Publié le 29/08/2019 à 09:07
Luiz Gustavo ira-t-il à Monaco?

Luiz Gustavo ira-t-il à Monaco? (Photo by SYLVAIN THOMAS / AFP)

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Luiz Gustavo de Marseille dans le viseur de l'AS Monaco

Comme révélé par Infosport +, le milieu de terrain de l’OM Luiz Gustavo, 32 ans, est dans le viseur de l’ASM qui peine à trouver le relayeur qui lui manque.

Le profil expérimenté du Brésilien, sous contrat jusqu’en 2021 plaît à Leonardo Jardim qui pourrait également le faire évoluer si besoin, dans l’axe de la défense.

Le mercato se termine le lundi 2 septembre à minuit et l’ASM compte bien se renforcer.

Si les pistes Kessié (Milan) et Lemina (Southampton) se sont refroidies, celle menant au retour de Bakayoko (Chelsea) s’est accélérée.

L’ex-Monégasque privilégierait un club de C1, mais plus le temps passe et plus la possibilité de le voir revenir est grande.

Dans le même temps, la direction du club princier travaille à un réajustement de son effectif.

Ainsi, le défenseur anglais Jonathan Panzo, et l’attaquant Moussa Sylla, devraient être prêtés au Cercle Bruges propriété de l’ASM. Par ailleurs, le jeune Robert Navarro,

17 ans, recruté l’an dernier au FC Barcelone, ne devrait pas rester sur le Rocher.

Plusieurs clubs espagnols dont la Real Sociedad seraient intéressés pour obtenir le transfert du milieu de terrain. Antonucci est prêté au FC Volendam.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.