“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Lourde défaite de l'AS Monaco face à Leverkusen

Mis à jour le 08/12/2016 à 08:23 Publié le 08/12/2016 à 08:22
Soirée à oublier pour l’ASM de Dirar.

Soirée à oublier pour l’ASM de Dirar. Photo DR

Lourde défaite de l'AS Monaco face à Leverkusen

Dans une large revue d’effectif au cœur d’un match sans enjeu, l’ASM a perdu son premier match depuis octobre en s’inclinant à Leverkusen (0-3)

Pas grand-chose à retenir d’un match sans enjeu à Leverkusen, pourtant, il s’est passé des choses dans le froid de la Ruhr.

On a aimé

- Les réflexes intacts de Morgan De Sanctis, le portier italien. A 39 ans, la doublure de Subasic confirme tout le bien que l’ASM pense de lui. Hier encore, il a été professionnel et irréprochable. Sans lui, la note aurait été beaucoup plus salée à la mi-temps. L’Italien concède trois buts mais difficile de lui en tenir rigueur.

- Les déplacements de Corentin Jean. L’ancien Troyen n’a pas le CV le plus ronflant de l’effectif monégasque, ni le physique le plus impressionnant mais l’attaquant...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct