“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

"L'intention de prouver", les premiers mots de Wissam Ben Yedder à l'AS Monaco

Mis à jour le 14/08/2019 à 10:23 Publié le 14/08/2019 à 10:18
Oleg Petrov, vice-président de l'AS Monaco et Wissam Ben Yedder.

Oleg Petrov, vice-président de l'AS Monaco et Wissam Ben Yedder. Photo AS Monaco

"L'intention de prouver", les premiers mots de Wissam Ben Yedder à l'AS Monaco

C'est fait! L'AS Monaco a officialisé mercredi matin l'arrivée de Wissam Ben Yedder contre un chèque de 40 millions d'euros au FC Séville. L'attaquant international français a livré ses premières impressions sur le site du club.

Attendu depuis plusieurs joueurs, Wissam Ben Yedder, le buteur français de Séville a signé mercredi matin un contrat de cinq ans à l'AS Monaco.

"Je suis très content de m’engager avec l’AS Monaco. J’ai senti une volonté forte de la part du club de me faire venir", a confié Wissam Ben Yedder sur le site du club. J’ai choisi Monaco car je crois dans ce projet et je suis déterminé à faire tout mon possible pour aller au bout de nos ambitions communes."

"Franchir un nouveau palier"

En trois saisons à Séville, l'attaquant international français (4 sélections) est devenu le meilleur buteur de l'histoire du club andalou (70 buts en 138 matches), dont 22 buts en 29 matches de coupe d'Europe. Une réussite qu'il entend prolonger à la pointe de l'attaque de l'AS Monaco. 

"Je viens avec l’intention de prouver, comme toujours, mes qualités et avec l’envie de franchir un nouveau palier", a-t-il expliqué. 

>> RELIRE. Wissam Ben Yedder arrive pour redynamiser l'attaque de l'AS Monaco


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.