“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

L'heure du derby a (enfin) sonné pour les fans de l'AS Monaco, ce soir au Louis-II

Mis à jour le 16/01/2019 à 10:32 Publié le 16/01/2019 à 10:32
Un derby ça se joue sur le terrain, mais aussi dans les tribunes. Le stade devrait être rempli, ou tout du moins pas loin de l’être pour cette rencontre.

Un derby ça se joue sur le terrain, mais aussi dans les tribunes. Le stade devrait être rempli, ou tout du moins pas loin de l’être pour cette rencontre. Photo JFO

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

L'heure du derby a (enfin) sonné pour les fans de l'AS Monaco, ce soir au Louis-II

Reporté le 7 décembre pour cause de « gilets jaunes », le derby Monaco-Nice ravive bien des souvenirs chez les supporters de l'ASM. Le stade devrait être plein ce soir pour l’opposition des deux amis Henry et Vieira

La rivalité est historique. Ce soir est un grand soir, puisque l’AS Monaco reçoit à 19 heures son voisin niçois. En fin d’après-midi, les Aiglons enfourcheront leur scooter pour leur traditionnelle transhumance jusqu’au Rocher et les chants nissarts vont se mêler à ceux des fervents supporters monégasques, dans les rues et dans l’enceinte du stade Louis-II.

"De l’impatience et du stress"

L’ambiance, comme à l’accoutumée promet d’être belle. Il n’y a qu’un derby pour procurer de telles sensations, une finale ou un match de Ligue des champions. Que l’on soit au
stade, dans un bar ou à la maison.

"Avant chaque derby, je ressens d’abord énormément d’impatience, mais aussi du stress. On ne veut pas perdre ce genre de match, car Nice est notre rival historique. Et puis comme on dit, un derby ça ne se joue pas, ça se gagne! C’est toujours de superbes matches à aller voir, avec une magnifique ambiance et beaucoup de ferveur", assure Leny Harel.

>>LIRE AUSSI. Tout ce qu'il faut savoir avant le derby en retard Monaco-Nice, ce mercredi soir à 19 heures.

Selon le scénario de la rencontre, gare aux supporters qui verront leur équipe perdre ce soir. "C’est une obligation de gagner, car beaucoup de supporters monégasques côtoient des supporters niçois et si l’on perd, on reçoit plein de messages et on se fait chambrer, surtout quand on perd 4-0 (septembre 2017)", se souvient Hugo.

Il y aura match dans les tribunes aussi, c’est certain.

"Je préfère gagner ce match, même si on sera encore 19e, que de le perdre et de ne pas être relégable. Après, c’est aussi un peu le choc des cultures.  Les supporters niçois font leur cirque en venant en scooter de Nice. Et sous prétexte qu’une fois par an ils remplissent (et encore pas chaque année) la populaire du Louis-II, et que le Louis-II n’est pas souvent plein, ils pensent qu’il y a plus de ferveur chez eux que chez nous. Mais je pense qu’il y en a tout autant. La ferveur existe aussi à Monaco, il n’y a qu’à voir nos parcages dans tous les autres stades de France et d’Europe, souvent très bien remplis", rappelle Boris Cottalorda. D’un côté comme de l’autre, les deux équipes auront fort à faire pour ne pas décevoir leurs fans.

De l’incertitude…

La situation des deux clubs n’est pas au beau fixe. D’un côté, l’AS Monaco pointe à la dixneuvième place du classement et ne compte encore aucune victoire à domicile
en championnat et de l’autre, l’OGC Nice, 8e, se sépare de son président et compte bon nombre d’absents. Mais sportivement, se porte mieux que son adversaire du soir.
La majorité des supporters monégasques interrogés ont tout particulièrement apprécié le renouveau de leur équipe, qu’elle doit notamment à l’arrivée de trois renforts de taille cet hiver et d’un Youri Tielemans entre autres retrouvé, face à l’Olympique de Marseille.

Pour Clément Pinon, qui habite en Espagne, "au Vélodrome, c’était vraiment positif, l’équipe est en progrès et ça fait du bien." Malheureusement, les Rouges et Blancs devront faire sans Naldo et sans Fabregas ce mercredi soir. Ce qui est bien loin de rassurer les supporters.

"Chaque match est difficile", rappelle Yannick. L’AS Monaco a bien débuté 2019 et une première victoire à domicile, de surcroît lors d’un derby, serait forcément la bienvenue.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.